Le cinéma de la Fraternelle a plus que jamais besoin du soutien de ses spectateurs

L’espoir de jours meilleurs demeure toujours.

0
482
Les salles du cinéma de la Fraternelle ne verront pas un spectateur durant 3 semaines en janvier.

Les temps sont durs pour le cinéma national, et donc pour les cinémas indépendants en province, la période du Covid en est responsable pour partie. La fréquentation des salles obscures a en effet baissé, de l’ordre de -30 à -35% d’entrées par rapport à 2019. Les causes ne manquent pas, avec les plates-formes privées (Netflix, Disney, Amazon…), la peur sanitaire de se retrouver enfermé dans une salle obscure, les problèmes de pouvoir d’achat, la crise des énergies et leur enchérissement exponentiel… L’heure est donc aux économies pour survivre. Et comme annoncé, l’association la Fraternelle à Saint-Claude a décidé de fermer le cinéma durant 20 jours de janvier 2023 (du 11 au 31 de ce mois), sauf pour les activités culturelles en relation avec les écoles de la ville. Et si cela ne suffisait pas, d’autres suppressions ciblées seront à envisager…

Mais Avatar fut…

Néanmoins durant les dernières vacances de Noël maussades quant à la météo, et faute de neige, les vacanciers et les locaux ont fréquenté de manière importante les salles du cinéma, afin de voir le blockbuster «Avatar2 : la voie de l’eau», film magnifique et tous publics. Ainsi ce sont autour de 2000 entrées, qui ont ainsi été comptabilisées durant cette quinzaine, un très gros succès, comme sur le plan national d’ailleurs. En faisant le point, sur l’année il s’agit d’une perte générale  de 27 à 28% par rapport à une saison normale, dont un peu moins qu’au niveau national, comme vu plus haut. C’est ainsi avec un peu d’espoir que les dirigeants de la Fraternelle abordent néanmoins la nouvelle année, notamment avec la sortie nationale le 1er février du film français «Astérix et Obélix : l’Empire du Milieu», dont le succès est attendu. Il doit être suivi aussi d’autres sorties prometteuses, pour un avenir du 7ème art beaucoup plus radieux.