La résidence du Mont-Rivel propriété de la comcom

Le président, Clément Pernot, devrait annoncer l’orientation définitive du bâtiment début septembre. Plusieurs opérateurs économiques sont intéressés.

0
548
Vacant depuis décembre 2015, le bâtiment nécessitera d’importants travaux de remise aux normes et de transformation. Crédit photo : Ville de Champagnole.

C’est un sujet qui a occupé les élus du conseil municipal de Champagnole puis ceux du conseil communautaire de Champagnole Nozeroy Jura avant les vacances : l’achat de l’ancienne résidence du Mont-Rivel. Le bâtiment, situé entre l’Allée de la Résistance et la Place de la Gare, est de construction traditionnelle, édifié en 1978. Il comporte trois niveaux pour une surface totale de 2 369 m2.

540 000 €

Vacant depuis décembre 2015, il nécessitera d’importants travaux de remise aux normes et de transformation. Le coût de désamiantage est estimé à lui seul à 112 500 €. Le prix de vente a été fixé entre les deux collectivités à 540 000 €.
« La communauté de communes trouvera plus facilement des opérateurs économiques sur ce tènement, a expliqué le président, Clément Pernot, cette compétence relevant de la collectivité dont il a la charge. J’ai été sollicité par plusieurs intervenants. Nous aurons des orientations définitives début septembre. Il n’y a aucun risque sur l’opération pour la comcom. »
Le maire, Guy Saillard, s’est réjoui de son côté d’économiser en contreplaqué, le bâtiment ayant été beaucoup squatté, et ne serait-ce que la taxe foncière d’un montant d’environ 18 000 € par an.