La C.L.E. « Créer Lire Ecrire » : en route !

Hebdo 39 se fait l’écho de cette initiative portée par une auteure cousançoise dont l’ambition est de réunir des gens passionnés par l’écriture.

0
170
Le bureau en pleine élaboration.

C’est désormais acté. L’association La C.L.E. « Créer Lire Ecrire » est née. Son siège est à Cousance, sa présidente est Claire Scimia, auteure de livres pour enfants.

Claire, « Créer Lire Ecrire » votre association n’est donc plus dévolue uniquement à l’écriture ? Ecrire, mais pas seulement ?

C’est vrai. Après en avoir pas mal débattu, nous n’avons pas voulu être trop réducteurs. Nous avons un peintre. Il n’écrit pas, mais souhaite mettre aussi en mots la sensibilité de son travail. Il a toute sa place. De même la lecture. Souvent, modestie ou timidité, les poètes n’osent pas lire leurs textes en public. Ceux qui le souhaitent pourront en déléguer la mise en voix à des lecteurs suffisamment expressifs pour subjuguer le public. Lire une poésie c’est aussi la poésie. Nous l’avons d’ailleurs bien senti lors du « Printemps des poètes » lorsque des Ukrainiens ont lu des poèmes dans leur langue. Rien que la musicalité et l’émotion faisaient sens ! Bien sûr, nous en lisions la traduction ensuite !

Mais à trop jouer l’ouverture, vous ne craignez pas que ça parte de tous les côtés ?

Le risque est mesuré. Le fil directeur reste bien l’écriture.

Pour adhérer à « La C.L.E. », faut-il avoir été édité ?

Non. Mais l’écriture reste bien le centre de l’association, même si comme je viens de le dire nous gardons la possibilité d’y associer des artistes.

Donc dans tous les cas, écrire ?

Ecrire, oui. Pour soi ou pour se faire connaitre. Enormément de gens écrivent, journaux intimes, biographie, romans… J’en veux pour preuve le dernier salon de Louhans où nous étions présents et avons pu mettre en avant nos auteurs.

Alors quelles suites ?

Une adresse Gmail vient d’être créée : associationlacle2023@gmail.com
Nous réfléchissons également à un logo. Et n’oublions pas les salons . La CLE était présente au Forum des associations qui s’est tenu à Saint-Amour le 2 septembre. Nous allons également faire connaitre « La CLE » auprès de toutes les médiathèques proches de notre communauté de communes. Également auprès des services ou des élus en charge de la culture.