Haut Jura. La Borne au Lion, haut lieu de la résistance se refait une beauté

De conséquents travaux de rénovation sont en cours.

0
929
Le site de la Borne au Lion sous le Crêt de Chalam au loin.

Différents travaux de rénovation ont été réalisés sur ce haut lieu touristique chargé d’histoires récentes situé à proximité de La Pesse, et sous le Crêt de Chalam.
C’est un chantier qui met en lumière le savoir-faire d’un artisan local formateur à l’Atelier des Savoir-Faire de Ravilloles, Gildas Bodet. Pilotés conjointement par 3 intercommunalités (Haut-Jura Saint-Claude, Pays Bellegardien et Pays de Gex agglomération), ces travaux visent à valoriser le patrimoine local, et à améliorer le confort et la sécurité des visiteurs (12.500 par an). Une rénovation globale qui coïncide avec les 80 ans de la résistance des Maquis du Haut-Jura. Ces chantiers concernent la réfection du parking, celle de l’esplanade du mémorial ainsi que la refonte des panneaux d’interprétation.

Des entreprises de proximité !

La réalisation de ces travaux a été confiée aux établissements FCE, basés à Levier (Doubs) et Marie-Anne Le Métayer, graphiste à La Pesse. La reprise et la création de murets en pierres était aussi nécessaire. L’entreprise ETS Bodet, sise à Cuttura, a assuré la réalisation de cet ouvrage. Différents murs d’alpage en bordure de la voirie et au niveau du jardin des souvenirs ont ainsi vu le jour. Des constructions typiques du Haut-Jura qui en se fondant dans le paysage, se veulent esthétiques et fonctionnelles, en permettant de délimiter les parcelles et créer des lieux de vie pour les insectes.
Détenteur du label «Valeurs Parc» du Parc Naturel Régional du Haut-Jura, ETS Bodet prône l’usage de matières premières situées au plus près du lieu du chantier. C’est pourquoi les pierres naturelles utilisées pour la création des murets de la Borne au lion proviennent des champs voisins, avec l’accord des propriétaires.