Jura. La BD 100 % jurassienne a besoin de vous !

Imaginée à partir de jeux de rôle, « Dague » cherche des soutiens financiers via Ulule pour pouvoir être imprimée cet été.

0
256
L'un dessine. L'autre colorie. Pascal et Lydia Badré présentent la couverture de "Dague".

Ils sont trois… Johan Favre, maître de jeux de rôle à Poligny. Il a créé l’univers de la BD « Dague » avec ses amis autour d’une table et est ainsi devenu scénariste. Le Polinois est le gendre de Pascal et Lydia Badré de Cuisia. Pascal, dessinateur, commence à être connu dans le département car il n’en est pas à sa première BD. Son épouse, Lydia, a pris en main la couleur et le lettrage.

L’histoire de « Dague » démarre avec la disparition d’un roi. Une équipe va être créée pour le retrouver avec plein de clins d’œil à des références connues. Au cours de six missions, les personnages, Tator, Julius, Mey, Haëmus… vont travailler à le retrouver. « Notre univers est médiéval, fantastique, absurde », résume Pascal Badré.

Une campagne Ulule jusqu’au 9 juillet

Le projet est mûr. Après trois ans et demi de travail, il peut être imprimé. Dans ce but, le trio a lancé il y a un mois une campagne Ulule. Il s’agit de récupérer 4 000 euros pour donner vie à « Dague ». Et il ne reste que quelques jours puisque la date limite est le 9 juillet.

« Nous proposons des cadeaux aux contributeurs, développe Lydia Badré. L’original de la couverture, des goodies, des planches originales, des cartes postales, un ex libris… La contribution commence à 25 €. »

Une fois la BD imprimée, Johan Favre aimerait créer le jeu de société en 2025. Quant à Pascal Badré, il souhaite désormais vivre uniquement de son art. Il fourmille d’idées et dispose de projets à proposer à des éditeurs. Quant au tome 2 de « Dague », il y a déjà fortement réfléchi. De bonne augure…

Pour encourager cette édition, https://fr.ulule.com/dague/

 

Pascal Badré : de multiples dessins à son actif

Pascal Badré a démarré son parcours professionnel artistique en 2000 en participant à la création d’un fanzine trimestriel le CAID (Club des amis des images dessinées) lorsqu’il résidait à Sedan. Cette même année, il a publié sa première BD « Désiré Galopin – Drôles d’oiseaux ».
Il a ensuite participé à divers collectifs/magazines. En 2003, « Aux portes du passé » : il crée deux planches en couleurs directes « La menace sur Belfort : le grand canon de Zillisheim » et a colorisé les planches de Georges Ramaïolli et Lucien Rollin. En 2008, « Les 10 ans du ch’ti qui monte » – Édition La Fibule. En 2010, collaboration avec Joris Chamblain pour deux histoires courtes de « Blake le routier de l’espace » et un Cafoutch dans Lanfeust Mag. En 2014, histoire courte « Ygdrasil » avec Pascal Piatti au scénario dans « Envies d’ailleurs » aux éditions du Chat. En 2017, il continue sa collaboration avec Pascal Piatti pour un one shot intitulé « La Clef » chez Yil éditions. En 2020, collaboration avec Philippe Chanoinat et David Verdier pour un polar intitulé « Les mystères du Berry » aux Editions Val.
En 2024, il s’implique pour publier « Dague ».