Justine Gruet présente ses vœux devant 600 personnes

C'est devant une remarquable affluence que la jeune députée a présenté ses vœux.

0
485
C'est à Rahon que Justine Gruet, députée de la 3éme circonscription a formulé ses vœux ce lundi 15 janvier.

C’est à Rahon, commune de 508 habitants, que Justine Gruet, députée de la 3éme circonscription a formulé ses vœux, lundi dernier, en présence de Serge Castel, préfet du Jura et des différents corps constitués.
« Un jour de semaine, c’est moins évident pour remplir une salle ! » pronostiquaient certains. Or, la longue file de véhicules arrivant aux abords de la scierie Mutelet, lieu d’accueil de la soirée et les 600 personnes s’y engouffrant allaient vite dissiper le doute.
L’affluence était bien là, et la parlementaire entrée au palais Bourbon en 2022 semble déjà bien rompue à l’exercice, égrenant ses idées une à une pendant près de 1h15, ne regardant que très rarement ses notes.
« C’est assez convaincant de sa part ! » glissait un maire du Grand Dole en fin de soirée.

600 personnes étaient présentes à ce rendez-vous du début de l’année.

Une année de travaux sur plusieurs thématiques

En préambule, Justine Gruet a évoqué plusieurs grands chantiers de l’année 2024 : la lutte contre le changement climatique d’abord « qui a un impact sur le bois souvent méconnu, ici nous avons le bonheur d’avoir la forêt de Chaux, une richesse que nous devons protéger la filière est économiquement importante dans la région . » La gestion de l’eau ensuite avec des travaux locaux à poursuivre.
« Il y a quelques semaines, élus et représentants de l’État ont lancé le (PTGE) Projet de Territoire pour la Gestion de l’Eau, une démarche émanant du Pays Dolois, présidé par Jean-Marie Sermier et Étienne Cordier, président du syndicat-mixte Doubs-Loue. »
Sur la question du logement, la parlementaire souhaite voir dans l’année des accélérations en matière de rénovation. « 20% des émissions de CO2 en France proviennent du logement. Rénover et rendre les logements plus efficients, c’est aussi une manière de lutter contre le dérèglement climatique avec bon sens et pragmatisme. »
Sur le volet de la santé, la députée se réjouit de l’ouverture prochaine de nouveaux blocs opératoires au centre-hospitalier dolois Louis-Pasteur. « C’est une très bonne chose pour recréer une dynamique autour de notre hôpital« . Toujours sur le même thème Justine Gruet a apporté ses félicitations à des initiatives dans sa circonscription comme l’ouverture des maisons médicales à Saint-Aubin et Champvans.

Sur le permis à 16 ans, elle s’explique

« En 2023 j’ai proposé de permettre aux jeunes d’obtenir le permis à 16 ans, alors oui au départ beaucoup se sont dit : mais quelle idée ? Surtout à Paris où les moyens de transport sont nombreux, certains vous regardent avec des gros yeux ! Mais qu’en est-il de nos jeunes en milieu rural ? Certains suivent des voies professionnalisantes et sont quotidiennement sur la route pour rejoindre leur apprentissage, c’est en partie pour eux que j’ai fait cette proposition ».
Dont acte.

Justine Gruet avec Robert Francioli, président des Radeliers de la Loue

Enfin, comme en 2023, Justine Gruet a souhaité décerner des médailles de l’Assemblée Nationale à 3 personnalités de sa circonscription : Pierre Mutelet, patron de la scierie du même nom. Robert Francioli, président de l’association des Radeliers de la Loue et enfin Gérard Fernoux-Coutenet, maire de Rochefort-sur-Nenon depuis 1977.