Jura. À la découverte de l’association Rebondir

Créée en 2009, Rebondir accompagne et conseille des personnes en situation de détresse financière.

0
942
Guy Bellefoy, Président et Philippe Castioni, secrétaire.

C’est une association encore méconnue du paysage associatif local et pourtant ses actions sont d’une grande utilité.
Créée en 2009 par son président Guy Bellefoy, « Rebondir » est une association caritative, loi de 1901, reconnue de bienfaisance et d’intérêt général, depuis 2024 elle dispose de l’agrément ESUS (Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale).

Une écoute en dehors de tout jugement

Depuis sa création, « Rebondir » s’est donnée pour mission de venir en aide aux personnes se retrouvant en situation de détresse financière :

« Il s’agit de personnes exclues des standards bancaires classiques, surendettées, fichées Banque de France, en retard de factures ou menacées par une saisie » explique Philippe Castioni, secrétaire bénévole et de préciser :

« Le sentiment de honte représente un frein dans nos actions, les personnes n’osent pas venir se confier par peur d’être jugées, chez « Rebondir » nous sommes là pour les aider et en aucun cas pour les blâmer, nul n’est à l’abri d’une mauvaise passe dans sa vie. »

La confiance une fois instaurée, un véritable accompagnement personnalisé se met en place!

« On regarde avec la personne l’ensemble de ses comptes, point par point et sur quel levier on peut redresser la situation, on essaye de tout aplanir et leur donner les clefs pour une bonne gestion, nous sommes aussi amenés à intervenir auprès des services de recouvrement, des huissiers et de la Banque de France en fonction des situations. » 

Mieux faire connaître Rebondir

Afin de faire découvrir l’ensemble de leurs actions, les bénévoles de « Rebondir » ont tenu une réunion d’information ce mardi 26 mars où les membres des associations et organismes : Femme Debout, Jura Service, le centre d’action sociale et de la caisse d’épargne ont répondu présents.

A cette rencontre se sont également joint les conseillers départementaux, Florence Maupoil, Stéphane Champanhet et Cécile Compagnon, attachée parlementaire de la députée Justine Gruet.

Dans certains cas, les bénéficiaires sont adressés directement à « Rebondir » par des conseillers bancaires, des huissiers et même des chefs d’entreprises, cependant l’équipe de « Rebondir » le reconnait volontiers, elle souffre encore d’un manque de visibilité :

« On constate dans certains cas que les personnes arrivent chez nous une fois que leurs problèmes sont arrivés à extrémité, ils sont complètement sous l’eau ! Nous pouvons agir plus tôt, mais pour cela il faut que l’on parle plus largement de « Rebondir » et que ces personnes nous soient adressées plus tôt  » a expliqué Guy Bellefoy.

Depuis sa création « Rebondir » étudie environ 350 dossiers par an avec un taux de réussite de plus de 75%.

Le dispositif Parcours Confiance avec des micro-crédits sur mesure

La réunion était aussi l’occasion de présenter les aides offertes par le dispositif « Parcours Confiance » de la caisse d’épargne, partenaire de l’association. Ce dispositif ouvre à ses clients et non clients l’accès à des micro-crédits personnels avec une durée d’amortissement de 6 mois minimum et 84 mois maximum et au taux fixe de préconisation, taux du livret A en vigueur, avec un taux plancher de 1%. De plus, aucune garantie personnelle n’est exigée.
Le micro-crédit s’adresse à des personnes qui rencontrent des difficultés d’accès au crédit bancaire classique (allocataires de minima sociaux, demandeurs d’emploi indemnisés, travailleurs précaires, revenus irréguliers, fichage BDF…)
L’équipe de « Rebondir » a aussi profité du moment pour lancer un appel, l’association est à la recherche de bénévoles, si vous avez du temps à consacrer à la fibre sociale et aimez manipuler les chiffres « Rebondir » est sûrement fait pour vous!

Rebondir 03.84.70.36.48
54, rue de la Fenotte – 39100 DOLE

E.S.