FORMATION : Parcoursup : tendances et calendriers

0
221
Les études menées dans le domaine médical sont les plus sollicitées

Parcoursup, c’est la plateforme d’inscriptions aux études supérieures destinée aux étudiants en réorientation, lycéens et apprentis. Ces derniers peuvent s’y préinscrire, déposer leurs vœux de poursuite d’études ou bien encore de répondre aux propositions d’admission des établissements dispensant des formations de l’enseignement supérieur.

La pandémie aurait-elle suscité des vocations ? C’est en tout cas ce que le site « Le Parisien Etudiant » révèle dans une étude consacrée aux vœux émis par les postulants de Parcoursup. En 2021, sur les 7.9 millions de vœux enregistrés sur la plateforme, 17% d’entre eux étaient dévolus à la médecine.

Plus de 689 000 demandes étaient émises pour intégrer la formation d’infirmier et plus de 664 000 pour entrer en première année du parcours d’accès spécifique santé (ce que l’on appelait avant la première année de médecine).

Sur la troisième marche du podium des formations les plus sollicitées se trouvent les écoles d’ingénieurs, qui concentrent à elles-seules 542 000 vœux. Ces trois formations représentent 24% de la totalité des demandes.

Vient alors en 4e place la toute première licence, qui a toujours connu un grand succès : la licence en droit. Elle récolte 4.74% des demandes de Parcoursup, toutes filières confondues

Les BTS toujours en place, les BUT débarquent

Les Brevets de Technicien Supérieur séduisent chaque année de nombreux étudiants et ce, depuis sa création en 1962. Il permet de se former sur 2 ans dans un domaine bien précis, à grands renforts de cours généraux et spécialisés, le tout émaillé de stages en entreprise. Parmi les très nombreux BTS possibles, 5 sont considérés comme des valeurs sûres, à savoir : Management commercial opérationnel, Négociation et digitalisation de la relation client, Commerce international, Gestion de la PME, et Comptabilité Gestion.  Les moins sollicités sont le BTS Industries Céramique et le BTSA Sciences et Technologie des Aliments, option produits céréaliers.

Depuis cette rentrée 2021, le BUT (Bachelor Universitaire de Technologie) remplace le DUT (Diplôme Universitaire de Technologie) mais offre exactement les mêmes enseignements et finalités. Les BUT sont au nombre de 24, et se distinguent dans deux domaines bien spécifiques, propulsés par les ex-DUT : Techniques de commercialisation (TC), et Gestion des entreprises et des administrations (GEA). Deux BUT sont quant à eux massivement boudés : les deux parcours des BUT Carrières sociales, et le BUT Packaging, emballage et conditionnement.

Un calendrier bien précis

Trouver sa voie parmi les nombreuses formations proposées peut être un vrai casse-tête !

A partir de ce 20 janvier, les postulants pourront formuler leurs vœux, non sans avoir consulté la liste des formations présentes et leurs spécificités. Ils auront la possibilité d’émettre jusqu’à 10 vœux et ce, jusqu’au 29 mars prochain. Les divers salons de l’orientation et autres portes ouvertes dans les établissements scolaires organisés au cours du deuxième trimestre permettront d’affiner les choix et les envies. Du 14 au 16 mars se dérouleront les épreuves écrites de spécialité qui déboucheront sur un deuxième conseil de classe durant lequel les responsables d’établissement et enseignants apporteront leurs appréciations sur des « fiches avenir » dédiées à chacun des vœux émis. Enfin, le 7 avril sera jour de clôture des envois de dossiers complets tels que réclamés par les établissements visés.

Entre le 2 juin et le 15 juillet, les inscrits recevront les réponses à leurs demandes et feront leur choix définitif Les bacheliers n’ayant essuyé que des refus pourront retenter leur chance, épaulés par la commission d’accès à l’enseignement supérieur de leur académie. La phase complémentaire s’ouvrira à compter du 23 juin 2022 et se terminera le 16 septembre 2022, date à laquelle tous les néo bacheliers et étudiants en reconversion devront avoir trouvé une formation.