Fabrice Radigon, spécialiste du viager

Le conseiller s’est installé dans le Jura récemment et veut développer son portefeuille dans deux activités qui le passionnent : le viager et les biens de prestige.

0
98
Fabrice Radigon s'est spécialisé dans le viager et les biens de prestige.

Fabrice Radigon est spécialisé dans l’immobilier depuis 2016. Le professionnel est auto-entrepreneur chez Proprietes-privees.com, qui compte aujourd’hui plus de trois mille conseillers dans toute la France. « J’ai d’abord travaillé en Haute-Savoie et dans l’Ain, se présente-t-il. Puis j’ai connu mon épouse et j’ai déménagé à Chalon-sur-Saône et désormais je vis et œuvre à la fois en Saône-et-Loire et dans le Jura. »
Dans le département, il souhaite se développer toujours plus. Il a déjà quelques biens en vente et vendus à Lons-le-Saunier, Château-Chalon… Des biens de prestige souvent, une activité qu’il affectionne, tout comme le viager, dont il veut multiplier le nombre d’offres dans son portefeuille. Car « c’est aujourd’hui un marché qui a le vent en poupe, constate Fabrice Radigon. Et c’est une activité désormais très cadrée ».

Une bonne opération pour vendeurs et acquéreurs

Avec le viager, des personnes d’un certain âge peuvent bénéficier de leur maison tout en l’ayant vendue. « Il existe plusieurs principes : libre, occupé, à terme… », présente le conseiller. Et ce peut être une bonne opération pour les acquéreurs. « Dans un premier temps, je fixe la valeur vénale, récapitule le Jurassien d’adoption. Les vendeurs bénéficient d’un bouquet (environ 40 % du tarif retenu), puis de rentes. Il existe un système de barèmes pour effectuer ce calcul selon l’âge du vendeur, s’il est seul ou en couple… Ils améliorent ainsi leur quotidien et peuvent même faire profiter leurs enfants du bouquet perçu. » Dès la première mensualité impayée, la vente est caduque.
Fabrice Radigon cite l’exemple de son client allemand qui veut s’installer plus tard dans le Jura. « Il n’est pas pressé comme il travaille encore en Allemagne, donc il investit pour dans dix ans », illustre-t-il.
Alors qu’il peut être compliqué d’obtenir un prêt de sa banque, le viager est également intéressant car plutôt que de demander un prêt de 200 000 euros, l’acheteur sollicite 40 % de la somme et il gèrera la rente par son apport personnel. « Cela peut d’autant plus convenir à des primo accédants ou à des personnes qui veulent investir à moyen ou long terme. »
Chez Proprietes-privees.com, plusieurs types de mandats sont proposés, dont certains comprennent une étude de financement de courtier, la participation financière aux diagnostics si le mandat est exclusif… Il existe le mandat happy, qui s’annule d’un simple mail.
L’avantage aussi est la mise en ligne du bien à vendre sur 125 sites internet dont Le Bon Coin et chez des partenaires diffuseurs.
Pour prendre contact avec Fabrice Radigon, tél. 06 86 62 06 64 ou f.radigon@proprietes-privees.com.

Fabrice RADIGON agissant en qualité de conseiller immobilier indépendant sous portage salarial auprès de la SAS PROPRIETES PRIVEES, Réseau national immobilier, au capital de 40000 €, 44 ALLÉE DES CINQ CONTINENTS – ZAC LE CHÊNE FERRÉ, 44120 VERTOU, RCS Nantes n° 487 624 777, Carte professionnelle T et G n° CPI 4401 2016 000 010 388 CCI Nantes-Saint Nazaire. Garantie GALIAN – 89 rue de la Boétie, 75008 Paris.