Lons-le-Saunier. Elsa Matel remporte le concours d’éloquence

C’est la première fois que des lycéens de Sainte-Marie participaient.

0
377
Le concours s'est déroulé dans une classe de l'établissement.

Le Lions Ledonis vient d’organiser le premier concours d’éloquence du lycée Sainte-Marie à Lons-le-Saunier. Deux élèves de première, Heylia Millot et Elsa Matel, ont participé. Elles suivent la spécialité HLP « humanité littérature philosophie ».

C’est leur professeur, Sophie Gras, qui les a préparées, avec le concours d’Agnès Chambaret, professeur de lettres au concours Rouget-de-Lisle. « Les élèves ont écrit leur texte à partir de la citation de Bernard Clavel : « Qui n’a jamais pétri et enfourné ne connaît point ce que coûte le pain » », a expliqué la présidente du Lions Ledonis, Evelyne Pepin.

Le jury était composé de Sophie Decurey, professeur de lettres au collège Rouget-de-Lisle ; Maryvonne Elvezi, avocate honoraire et Céline Trossat, journaliste au sein de notre rédaction.

Le résultat était très serré. Le jury a choisi Elsa Matel pour participer au concours départemental, qui avait lieu au lycée Jean-Michel.

 

Ce qui compte…

Lors d’un concours d’éloquence, le jury doit appréhender plusieurs points. Tout d’abord, bien sûr – et surtout –, la qualité de la prestation orale : élocution, intonation, expression du discours, communication, argumentation. Ensuite, la qualité de l’argumentation : niveau de langage, originalité de la réponse et du point de vue, organisation des idées, illustration des idées. Enfin, l’aisance : durée de l’exposé qui doit être de dix minutes, gestuelle, tenue vestimentaire. C’est toujours une belle expérience.