Éditorial

J'ai 10 ans

0
623

A l’aube de cette année 2022, en dépit de la morosité ambiante qui plombe notre quotidien d’incertitudes et diverses restrictions, il m’est cependant particulièrement agréable de vous retrouver et de vous convier à fêter avec nous nos 10 ans d’existence.
Pour tout dire, cela nous offre même mutuellement, une bonne occasion de positiver sainement. Ce qui, vous en conviendrez, n’est plus si fréquent depuis un bon moment.
Bien des actualités sont passées devant (et derrière) nous, depuis ce début du mois de janvier 2012, date à laquelle notre apparition sur le marché de la presse écrite en laissait plus d’un dubitatif.
10 ans plus tard, la tournure des événements, adossée au sempiternel principe de réalité et à son éternel retour, donne raison à notre audacieuse démarche. C’était écrit !
En effet, c’est en réalisant cette rétrospective, et en relisant certaines de nos anciennes parutions, que nous nous sommes remémorés nos choix parfaitement assumés d’évoquer déjà il y a 4, 5 ou 7 ans, bien avant qu’elles n’occupent le devant de la scène, les thématiques liées à la santé publique, au séparatisme, au pouvoir d’achat, à la sécurité, à l’emploi, au délitement du vivre-ensemble, à l’amoindrissement du champ de nos différentes libertés, qu’elles soient d’expression, d’action ou d’opinion…
A l’image d’autres questions sociétales que l’on voit aujourd’hui ressurgir, non sans une passion frénétique, au cœur des multiples débats qui animent tant bien que mal une pseudo-campagne présidentielle jusqu’alors bien médiocre.
Comme quoi, alors que nous étions encore insouciamment et confortablement établis dans notre monde d’avant, toutes ces mutations civilisationnelles nous semblaient déjà préoccupantes. Des dysfonctionnements nous alertaient. Trop d’injustices devenaient flagrantes. Or, ne pas les révéler, ne pas chercher à s’y attaquer, au moins tenter de les comprendre, eut été s’en rendre complice. Ce qui n’est pas le genre de la maison…
Ainsi, ce coup d’œil dans le rétroviseur de la précédente décennie nous incite à persister sur cette voie du questionnement. A ne jamais tarir notre soif de réponses quant aux différentes turpitudes qu’il nous faut subir : pourquoi et comment en sommes-nous arrivés là ? Que faire pour inverser la spirale déliquescente ? D’où provient cette débâcle généralisée des sentiments ? Cette défiance presque systématique ? Quand allons-nous retrouver notre quiétude d’antan ? Par quels moyens ?
Nous gardant de verser dans le prophétique, puisqu’aujourd’hui personne ne sait vraiment où il va, il nous a semblé essentiel de nous rappeler d’où l’on vient. Nous sommes donc retournés éplucher nos productions passées, et avons compilé celles qui nous ont permis de nous démarquer, de révéler notre atout numéro 1 : la pertinence de notre réseau de proximité, cet ancrage dans la vie rurale de notre territoire… dont vous faites intégralement partie.
C’est aussi pourquoi, afin de vous remercier de votre fidélité, nous vous proposons ce jeu concours « Les 10 ans ». De nombreux lots sont à gagner pendant quatre semaines. Profitez-en ! Cela ne durera pas aussi longtemps que les impôts…
En vous remerciant pour l’intérêt de lecture que vous nous accordez régulièrement, je tiens au nom de toute l’équipe, à vous souhaiter une bonne année. Mais aussi et surtout bonne chance pour notre jeu concours.
Quant au reste, soyez-en persuadés. Tant que ma signature sera apposée au bas de cette rubrique, nous poursuivrons assurément d’explorer cette ligne éditoriale singulière qui nous ressemble et nous exalte ensemble…