Dole. Thierry Delacroix expose sa collection de vélos au centre ville

Thierry Delacroix présente sa collection au 36 grande rue jusqu'au 22 juin.

0
760
Thierry Delacroix avec un vélocipède de 1890. Ils étaient utilisés par les premiers adhérents du VCD pour des courses qui se tenaient alors au Champ de Foire actuel, cours Clémenceau.

Ancien coureur et passionné de cyclisme, Thierry Delacroix expose depuis quelques jours sa collection de vélos dans une boutique éphémère de la grande rue. Une cinquantaine d’exemplaires de tous âges et de différents genres sont réunis.

Une collection personnelle constituée au fil des brocantes ou des prêts de copains cyclistes  offrant un voyage dans le temps jusqu’en 1890.

Dole et le cyclisme, tout une histoire…  

Bernard Hinault à Dole au coté du maire de l’époque Gilbert Barbier.

Thierry Delacroix qui occupa la présidence du Vélo-Club-Dolois (VCD) pendant une trentaine d’années prend un réel plaisir à faire découvrir ses vélos aux visiteurs de passage et dévoiler leur histoire et celle de leurs propriétaires. « J’aime quand le vélo raconte une histoire, je suis très attaché aux marques françaises.«  Dans ce joli dédale, des noms évocateurs d’une époque, comme Gitane et Mercier.

Richement agrémentée de photos et documents, l’exposition met en lumière l’étroite relation entre Dole et la petite reine. Jadis, des ateliers de fabrication de cycles étaient implantés dans la cité Pasteur. Les cycles Jeunet situés à l’emplacement de l’actuel Colruyt avant de monter une autre usine au Tumulus et perdurer jusqu’en 1975. Et la marque Onoto, qui avait son atelier au « Faubourg de Chalon » (devenu Avenue Duhamel) avant de disparaître en 1970.

Vélo de course de 1910 de la marque Hunter

Si vous n’avez pas encore eu l’occasion de visiter cette exposition, elle est ouverte jusqu’au 22 juin. L’entrée est libre…

E.S.