La SAS Perret Petrol : un exemple de transition énergétique

L'entreprise distribue du bio Fioul et innove dans l’habitat bio-responsable.

0
2485
SAS Perret Petrol à Dole et Champagnol.

Histoire d’une société indépendante

Le lien avec le fioul dans la famille Perret démarra avec le Grand-père Pierre Perret qui prit une station service en affiliation BP à Authume. Puis son fils eut aussi une station service à Dole et démarra la distribution de fluides de manière indépendante. Ensuite, ses fils Alexandre et Benoît prirent la succession en SAS. Ils agrandirent leur champ d’intervention en installant une agence à Champagnole, au cœur du Jura, il y a 20 ans déjà.
Concernant le siège situé à Dole, les distributions se font dans un large périmètre de 70 kilomètres autour de l’agglomération doloise.

Le coeur de métier, la distribution de fioul.

Relations avec la clientèle

La société comptabilise aujourd’hui 13 salariés à temps plein, dont 2 sont sur le site de Champagnole.
Ainsi, au total, ce ne sont pas moins de 9 citernes qui sillonnent le territoire afin de répondre aux besoins en fioul des particuliers mais aussi des entreprises de travaux publics, des sociétés de transport ou des agriculteurs, et ce du lundi au vendredi toute l’année.
Alexandre précise : « Les relations avec les clients quel que soit leur statut sont bonnes et saines, ce qui très important pour nous ».

Évolution vers le biofioul…

Le métier évolue du fait de la transition énergétique et la société Perret a très vite été sensible à l’aspect environnemental. Aujourd’hui, celle-ci propose et livre du biofioul aux particuliers pour le chauffage. C’est dans l’air du temps puisque si un propriétaire veut aujourd’hui installer une chaudière au fioul chez lui, il devra choisir celle qui fonctionne avec ce fluide. Pour les personnes qui ont une chaudière ancienne, il est possible, en changeant seulement le brûleur, de passer au biofioul également. Ce combustible est composé d’un mélange de fioul traditionnel avec de l’ester méthylique d’acide gras (EMAG) provenant, en France, du colza.
Le chauffage au fioul est très répandu en France, surtout en zone rurale et ce combustible, dérivé du pétrole, est connu pour son lourd bilan carbone et sa forte empreinte environnementale. Aussi la SAS Perret Petrol, en choisissant le biofioul F30 (30 % d’huile de colza) pour sa clientèle permet de leur proposer un produit n’émettant que 60 g de CO2 par Kwh contre 270 g environ avec le fioul domestique. Si le biofioul est 15 % plus cher, il est à retenir qu’il a une meilleure efficacité et les chaudières adaptées consomment 25/30 % moins, aussi l’investissement est vite rentabilisé.

Alexandre distribue du biofuel aux maisons de la Bedugue dont il est propriétaire.

Construction de maisons éco-responsables comme « modèle »

Les maisons éco-responsables de la Bedugue.

Les frères Perret ont décidé d’aller plus loin et d’être précurseurs dans l’utilisation du biofuel. Ils ont fait construire dans le quartier de la Bedugue 6 maisons jumelées de plein-pied et en ont rénové une 7ème à côté.
Alexandre indique à se sujet :
« Elles ont une chaudière individuelle au biofuel et le prévisionnel de consommation chauffage est compris entre 300 et 400 € par an pour 90 m² donc très performantes. Nous avons choisi de faire construire ces habitations car c’est aussi montrer notre responsabilité en lien avec notre métier. Il faut rappeler que si le fioul est bien utilisé, il ne revient pas cher ; les chaudière sont faciles d’entretien, sûres et efficaces ; on peut dire que c’est un mode de chauffage facile et accessible pour les familles. D’ailleurs nous n’avons pas eu de problèmes pour louer les 7 maisons que nous proposons . Nous sommes heureux de montrer que ce n’est pas parce qu’on est livreur de produits pétroliers que l’on n’est pas sensibles à l’écologie. Le métier évolue et le regard sur notre métier aussi. »