Dole : grande collecte des archives du sport

Pour faire le lien entre sport et culture...

0
932
Jean-Philippe Lefèvre - Elu chargé de la Culture et Sylvette Marchand - Elue chargée du sport.

Culture et sport sont indissociables. D’autant plus que les jeux olympiques et paralympiques 2024 approchent et rappellent que préserver l’histoire local du sport est important.
Dans cet objectif, la vile de Dole a décidé de lancer une collecte des archives du sport
dite « Olympiade culturelle ». Celles-ci ont la magie de permettre un retour en arrière, de raconter en texte ou image ce qu’était le sport avant, quels étaient les champions et quel sens pouvait avoir à ce moment-là le sport dans la vie des dolois, pour les clubs ou associations sportifs mais aussi pour le territoire.
Cette action va dans le sens de la dynamique lancée par le ministère de la Culture associant sport et culture.
D’ailleurs concernant le domaine de la culture, les Scènes du Jura, la Compagnie El Ajouad et l’artiste Kheirreddine Lardjam portent le projet de l’Olympiade Culturelle sur le thème « Le beau geste» dont l’action est de réunir artistes et sportifs pour créer ensemble un évènement croisant sport et théâtre.

Finalité de la collecte

Cette collecte permettra au service des archives de la ville de Dole d’enrichir ses collections afin de conserver l’histoire de Dole autour de la thématique du sport mais c’est aussi une manière de valoriser la vie sportive doloise au cours de l’histoire, renforcer le rôle du service des archives sur le territoire et enfin créer de nouveaux partenariats autour des JO 2024.
La collecte a démarré en mai de cette année et se poursuivra jusqu’au 31 octobre 2023. Une exposition autour du sport. aura lieu de juin à septembre 2024 à partir de ce qui aura été récolté. Les journées du patrimoine 2023 auront aussi comme thème « patrimoine vivant et sport ».

Collecte participative

Les grands thèmes qui entrent dans cette démarche de collecte sont le sport et les entreprises (Solvay, Bel…), les équipements (Aquaparc, les stades, les piscines…), les évènements (Tour de France, Meetings, Fêtes du sport…), le sport et la compétition, le sport bien-être (les Bains…), les loisirs (pistes cyclables, voie verte…), les institutions (inaugurations, coupures de rubans, remises de prix…), le sport lié aux évènements historiques et politiques, le sport et la cité, le sport scolaire…
Les publics visés sont les scolaires (rencontres UNSS, USEP…), les clubs (compétitions, fêtes…), le public, les bénévoles, à travers diverses disciplines comme les sports de combat, les archers, les sports nautiques, de raquettes, l’athlétisme, le football, le rugby, le vélo, la gymnastique…. Tant en individuel qu’en collectif.
D’un point de vue des supports, tout peut constituer une archive que ce soient des photos, des films, des affiches, des flyers, des coupures de presse, des procès verbaux (assemblée générale…). Les documents ou objets peuvent être déposés ou prêtés au service des archives de Dole qui accepte les dons, mais aussi les prêts pour numérisation et exposition, avec restitution des pièces aux propriétaires à la fin de l’évènement.

 

L’expertise mémorielle de Daniel Germond

On s’étonnera cependant de l’absence de participation à cette opération de l’élu Daniel Germond, lequel possède une remarquable collection d’archives sportives, peut-être même la plus complète de tout le territoire. En effet qui se souvient qu’il y a 60 ans, l’actuel 6ème Adjoint Chargé de l’attractivité de la ville et des finances concourait à Dole aux sélections nationales et olympiques pour les JO de Mexico en 1968, dirigées par un certain… Robert Bobin ? C’est précisément celui qui donnera son nom au stade municipal dolois bien des années plus tard, qui a pris l’initiative d’organiser les stages de sélection à Dole. Ceci expliquant d’ailleurs cela.
« Je me rappelle aussi du France-Allemagne de 1964. C’est une ambiance de folie à Dole. Tout le virage s’est levé comme un seul homme, lorsque les tricolores ont abordé la dernière ligne droite en tête » se remémore, avec émotion, l’ancien pensionnaire du bataillon de Joinville.
« Je me souviens également avoir côtoyé sur le terrain puis accueilli à la maison Guy Drut, Michel Jazy, Roger Bambuck, ou encore le judoka Thierry Rey…  Il y a beaucoup à dire, à recueillir et à écrire sur nos archives sportives » conclut Daniel Germond, un peu amer, mais ne souhaitant pas pour autant « alimenter une polémique politicienne ».
Une valeur sportive, probablement…

C.K

Contact : Maxime Ferroli – Archives de la Ville – 2 rue Bauzonnet – 39100 Dole – Tél 03 84 69 03 13 ou mail archives-sport@dole.org