Dole : démolition de la barre 104, une page se tourne

0
1229
Un canon projette de la vapeur d'eau pour limiter la poussière.

Une ambiance presque mélancolique se ressentait jeudi dernier, au pied de la barre 104 rue Blaise Pascal. Habitants du quartier, élu(e)s et représentants de l’Etat étaient invités à un premier grignotage symbolique du bâtiment. « Une page se tourne, une époque s’en va, il était impensable que je ne sois pas présent aujourd’hui », indique Bilel Latrèche, boxeur connu des dolois qui a vécu 15 ans de ses jeunes années au 104. Sentiment similaire pour Eric di Domizio à la tête de la régie de quartier et enfant des Mesnils : « J’ai presque la larme à l’œil », lâche-t-il. Le Docteur Paul Roche, lui aussi présent, souligne : « J’ai soigné plusieurs familles dans cet immeuble. » 

A quelques pas, la tour 103 sera elle aussi démolie par grignotage avec une pelle plus grande. Au total, 94 logements en moins avec un objectif : « faire respirer le quartier, ouvrir l’horizon », avance Mathieu Berthaud, président du Grand-Dole habitat. L’espace devrait être totalement libéré cet été. Les personnes et associations qui occupaient les appartements ont pu bénéficier d’un accompagnement vers un nouveau lieu de vie.

Des rénovations de logements jusqu’en 2025

Présentation des bâtiments concernés par une éco-rénovation.

Depuis 2023, d’autres immeubles dans les secteurs Descartes et Grands Champs profitent d’une opération d’éco-rénovation dans le cadre du NPNRU (Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain). Dans 310 logements des travaux thermiques (isolation, murs, combles et menuiseries) et de confort intérieur (salle de bains et wc) pour un investissement de plus de 15 millions d’euros, soit près de 50.000 euros par logement qui passeront d’une étiquette D à B pour une économie de consommation de chauffage de 40%.