Haut-Jura. COTEAUX DU LIZON : des marionnettes animent le Centre du Haut de Versac

Solidarité et bienveillance au cœur de l’action !

0
443
Des marionnettes pour apporter un peu d'animation et de réconfort aux résidents.

L’établissement le Haut de Versac est un Centre d’Accueil pour Sclérosés en Plaques situé à Saint-Lupicin. Il a été créé en 1991, puis intégré à Odynéo depuis le 1er janvier 2016.
« Il est ouvert 365 jours 24h/24h en accueil résidentiel, et 220 jours par an en accueil de jour, explique Hervé Becquart le directeur. Ce Foyer d’Accueil Médicalisé Jurassien spécialisé dans le soin des maladies neuro-évolutives, a une capacité de de 52 lits dont 38 en long séjour et 3 en accueil de jour, dont 11 inoccupés faute de soignants suffisants. Les patients proviennent d’une zone recouvrant une proximité de 150 kilomètres à la ronde. Le manque de soignants nous touche aussi, comme beaucoup de secteurs médicaux et autres en France actuellement ».
L’accompagnement s’inscrit dans un projet global permettant la prise en compte des projets d’accompagnement pour chaque résident.

Bien dans la course

Dans ce cadre, le Centre recevait ce vendredi 3 mai 2024, un homme et une femme soit «La Cie Valkyrira», créée en 2009 par Valérie Alcantara sur Besançon, pour un spectacle interactif de marionnettes. Il est 16h00, c’est l’heure du goûter des résidents qui envahissent la salle polyvalente petit à petit, où chacun est servi par les agents de service avec une boisson… Les marionnettes en action par les deux acteurs, virevoltent et chantent, se parlent, se disputent, dans l’atmosphère d’un théâtre ouvert face aux résidents.
Ainsi, pendant plus d’une heure le spectacle se déroule devant cette assistance bon enfant et joyeuse. C’est un moment magique qui apporte du bien-être et du partage à tous. Ce spectacle a été possible par la participation d’un résident handicapé, Bernard Perrin, à la Course des Héros qui est un événement national et annuel rassemblant des associations qui défendent diverses causes : handicap, éducation, maladies rares, précarité etc. et dont les gagnants obtiennent une donation.
Les parcours sont de 2, 5 ou 8 km. On peut courir ou marcher, il n’y a pas de chronomètre. Bernard Perrin après une préparation ad hoc avec l’aide du centre et avec toute sa détermination et sa volonté a été ainsi primé et s’est servi de l’argent récolté pour mettre en place, entre autres, cette animation de marionnettes pour tout le centre.
Un grand bravo à tous.