Contrats signés entre l’État et les collectivités 

Dernièrement, David Philot, préfet du Jura, s’est rendu dans les quatre coins du département pour signer des contrats d’un genre nouveau qui unissent l’État aux collectivités.

0
257
Clément Pernot et David Philot signent le CRTE unissant l'Etat et la ComCom CNJ pour une durée de 6 ans

Il s’appelle CRTE, pour Contrat de Relance et de Transition Ecologique. Ce contrat engage les deux parties qui s’engagent alors à mettre en place des actions fortes et innovantes répondant au cadre précis du CRTE. Cette signature s’inscrit en droite ligne du partenariat signé entre les régions et l’Etat le 28 septembre 2020. Elle permet à l’Etat d’accompagner les collectivités dans leurs projets entrant dans une démarche de relance et de transition écologiques, à court, moyen et long terme.
« Les contrats de relance et de transition écologique (CRTE) ont pour objectif d’accompagner la relance de l’activité par la réalisation de projets concrets contribuant à la transformation écologique, sociale, culturelle et économique de tous les territoires », peut-on lire dans les documents officiels.
Les communautés de communes de Jura Nord, Arbois-Poligny-Salins-Cœur du Jura, Val d’Amour, Plaine Jurassienne, CNJ et pays lédonien se sont donc engagées auprès de l’Etat pour mener leurs missions à bien, sur un délai de six ans. A titre d’exemple, la ComCom CNJ évoque la maison de santé, l’EHPAD, la construction d’une micro-crèche, une maison France Services…
David Philot parle d’une « belle collaboration entre collectivités et Etat et que tous s’apprêtent à travailler dans le bon sens pour atteindre les objectifs du CRTE ». Il conclut : « Tout cela est bien parti et de bonne augure. Reste à respecter les coûts et les délais, paramètres primordiaux dans le cadre de ces contrats ».
Les futurs conseils communautaires devraient apporter des précisions quant aux projets mis en route en accord avec les CRTE signés.