Rubrique. Comme un lundi : Tout à fait sans filtre

Quand je pense que Gérard Miller aurait pu être mon psy, m’a dit ma voisine en revenant de sa séance d’hypnose.

0
239
Comme un lundi : Les lumières 2024

Quand je pense que Gérard Miller aurait pu être mon psy, m’a dit ma voisine en revenant de sa séance d’hypnose. C’est étrange, il est pourtant présumé innocent, plus personne ne l’invite alors qu’il a passé sa vie à la télé. Est-ce parce que tout le monde sait que les quelques dizaines de plaignantes disent la vérité ?

On devrait ouvrir un numéro spécial du genre Pour savoir si vous serez riche demain envoyez riche au 36 bidule, ou, Pour savoir si vous êtes un connard ou un gros connard rendez-vous sur commeunconnard.com. Pour savoir qui ne sera pas accusé de viol en France, envoyez #luiaussi.

Sinon, dans un autre genre, nous avons en magasin : Pour savoir si Jordan Bardella est « très intelligent et brillant » écoutez Delphine Wespiser. Après avoir soutenu Marine, l’ex-Miss Alsace ne se cache plus pour faire les yeux doux au RN.

Ma voisine (je crois qu’elle est un peu jalouse de la présentatrice télé) ne la supporte plus. Elle m’a dit, je cite : Comme elle a les dents qui rayent le parquet glissant de la célébrité, elle aura toutes ses chances pour devenir ministre des Influenceurs, ou des animaux, ou
même des bestiaux influenceurs, quand Marine et Jordan seront au pouvoir.

Et c’est qu’elle en a dans la caboche, a poursuivi ma voisine qui n’est pas à court d’arguments sur le sujet, et qui n’a pas oublié de me rappeler que l’ancienne Miss France est d’une grande franchise. Si elle était une cigarette, elle serait sans filtre. On sait tout de sa vie amoureuse et de ses engagements.

Parmi ses faits d’armes, en octobre 2018 sur le plateau d’Hanouna, elle avait défendu un type qui violait sa femme toutes les nuits en disant que c’était « tout à fait sympa, tout à fait mignon » cet acte d’un homme tellement amoureux qu’il réveillait sa femme contre sa volonté au milieu de la nuit ; l’émission Arrêt sur Images avait fait une spéciale sur la banalisation du viol.

Après sa sortie sur Marine avant les Présidentielles et sa déclaration tout à fait sympa à Bardella, on connaît les idées tout à fait mignonnes de l’ex-Miss France, mais chacun pense ce qu’il veut où il veut, on est encore en démocratie, pas vrai ?

Ah non. Le 14 février, Hanouna a été scandalisé par la demande du Conseil d’État qui contraignait l’Arcom à mieux contrôler CNews (qui appartient comme C8 au Groupe Bolloré). L’animateur a affirmé dans son émission qui sent bon le débat démocratique et
l’intelligence collective, que nous étions maintenant dans une dictature (puis l’un de ses chroniqueurs a ajouté « de la pensée » alors que l’animateur semblait vouloir s’en tenir à la simple définition de dictature).

C’est rassurant de savoir qu’il y a dans notre pays des gens si brillants pour défendre la liberté d’expression et les droits des femmes. L’hypnose télévisuelle a des jours tout à fait mignons devant elle, a conclu ma voisine.

Par Éric Genetet