Chaux des Crotenay : la Ferme du sillon innove

Un projet d'extension est prévu pour accueillir six nouveaux résidents autistes dans un cadre particulièrement adapté.

0
761
La médiation animale permet aux résidents autistes de développer leurs interactions avec le monde extérieur. Photo archives.

La Ferme du Sillon comtois, établissement d’accueil pour autistes, a grand ouvert des portes au public le 13 mai dernier lors de son marché de printemps. Un marché plus grand qu’il y a deux ans, puisqu’une dizaine de stands étaient présents, avec artisans et petite restauration, sans oublier le stand des résidents. A la Ferme du Sillon, ils mettent en effet la main à la pâte, comme l’explique Mme Ferreira, chef de service stagiaire : « Les résidents produisent des fleurs et des petits objets décoratifs à la Ferme. Par groupes de 2 ou 3, ils se rendent également aux serres municipales de Champagnole deux demi-journées par semaine entre avril et juin pour des travaux horticoles, comme du rempotage. Cela fonctionne bien et ils parviennent à réaliser les travaux qui leur sont proposés. Un petit groupe se rend aussi dans l’entreprise JeuJura à Saint Germain en Montagne une demi-journée par semaine pour participer au conditionnement de jouets en bois depuis cette année ». Le marché de printemps a été aussi l’occasion pour le public de rencontrer l’arche de Noé des résidents : ânes, lapins, cochons d’Inde, et autres chiens de traineaux qui leur permettent de développer des interactions à travers la médiation animale. Une originale manière de stimuler leurs capacités cognitives et leurs interactions sociales alors que leur handicap les prive habituellement de certaines capacités. 

Une nouvelle unité protégée de six places

La Ferme voit aussi plus loin : à partir de juin prochain, une nouvelle unité d’une capacité de six résidents devrait ouvrir pour accueillir des personnes autistes confrontées à des handicaps plus lourds, nécessitant un encadrement plus conséquent. Avec 3 bénéficiaires dans un premier temps, la Ferme pourrait accueillir à terme 38 résidents au final, tous secteurs confondus : une grande satisfaction pour le foyer qui connut par le passé de grandes difficultés et qui aspire désormais à aller de l’avant, à développer ses activités et les capacités de ses résidents, et à s’ouvrir davantage encore sur son bassin de vie. 

Cerise sur le gâteau , les bénéficiaires profitent aussi de la médiathèque de Foncine-le-Haut ou du centre équestre Les Attelages du Grandvaux, à la Chaumusse grâce à une expansion des liens noués avec des organismes locaux.