ATOL privilégie votre vision

L’équipe des opticiens d’ATOL trouve la monture que vous désirez et insiste aussi pour vous proposer différents services.

0
75
De g. à d., Laure, Rémi, Anne et Frédéric.

Il est connu sur la place de Lons avec son épouse depuis vingt ans. Frédéric et Anne Carret se sont d’abord installés rue Lafayette le 1er avril 2002. Puis ils ont investi dans un second magasin en 2012 à Champagnole. Depuis cette année, ils ont déménagé dans la boutique qui abritait La Grande Fabrique. Impossible de ne pas les voir !
Tous deux diplômés de Morez, ils travaillent avec Rémi et Laure, eux aussi détenteurs d’une licence. « Notre spécificité est d’optimiser votre vision pour les années qui viennent ! », insiste Frédéric Carret. Pour lui, l’important, ce n’est pas la monture qu’il propose. « Car tous les opticiens sont capables de vous fournir celle que vous voulez. » L’essentiel, ce sont les verres.
« Nous effectuons un contrôle visuel systématique et vérifions votre acuité visuelle. » Pour l’opticien, son équipe doit être capable de vous accorder une heure de son temps pour l’achat que vous allez faire, en moyenne tous les quatre ans.
Autant dire que pour l’utilisation qui en est faite, une paire de lunettes n’est pas si chère. « Nous avons toutes les gammes de prix, y compris l’offre 100 % santé, rassure de toute façon Frédéric Carret. Nos équipements sont garantis deux ans, montures et verres. » Côté marques, le choix est multiple. Bien sûr Jurassien d’abord entre Zenka, Traction, Dilem, Parasite, Jean-François Rey… Origine France garantie avec les marques propres à ATOL. Et l’opticien est dépositaire de Dior, Ray-Ban, Oakley, Polo Ralph Lauren et Mauboussin.
« ATOL n’est pas une franchise, mais une coopérative », précise le gérant. L’acronyme d’ATOL est Association des techniciens en optique et lunetterie. Le Lédonien siège d’ailleurs avec une dizaine de collègues au conseil d’administration au niveau national. En France, il y a 800 magasins. La centrale d’achat est à Beaune.
Frédéric Carret met encore en avant son rayon « corner sports » pour équiper les sportifs (VTT, handball, masques de plongée…) et le bel achalandage pour les enfants.

Faire ça voir

Depuis cinq ans, le couple a créé l’association Faire ça voir. L’objectif est de faire connaître les différents troubles visuels (dyslexie, daltonisme, myopie, chutes, malvoyance) et surtout les solutions qui existent : lunettes à verres électroniques, verres à teintes spéciales, lunettes connectées… 25 bénévoles sont impliqués. 80 relais existent en France.

Pratique. Tél. 03 84 47 28 55. Mail : optique.carret39@orange.fr.
Horaires. Le lundi sur rendez-vous. Du mardi au samedi, de 9 h à 12 h et de 14 h à 19 h.