Arbois : « Intelligence collective et travail collaboratif » pour l’Arbois de demain

0
619

« Nous croyons à l’intelligence collective et au travail collaboratif pour utiliser au mieux la capacité, la réflexion et la diversité des aptitudes de chacun pour parvenir à un but commun. Même si ces méthodes interrogent certains et prennent du temps, c’est grâce à celles et ceux qui jouent le jeu en participant que nous trouverons des solutions créatives et innovantes aux défis les plus difficiles. »
Tel est le message que Valérie Depierre rappelait lors de la cérémonie des vœux dimanche dernier.
Après deux années impactées par la crise sanitaire, la commune doit faire face à la crise économique et énergétique affectant les habitants et les finances communales. Il faut réfléchir et agir de manières différentes pour préserver les services essentiels, continuer à investir pour l’avenir et prendre en compte la transition écologique et énergétique.

Programme de revitalisation

Il se déroulera sur plusieurs années avec pour objectif d’améliorer la circulation, les aménagements et les services dans la ville, mais aussi de soutenir l’habitat et l’activité économique. Ce programme réfléchi avec la communauté de communes et validé sera accompagné par l’Etat, la Région, et aidé par l’Europe et le commissariat de massif du Jura.
Parmi les premières actions menées dans ce cadre figure la réhabilitation de l’esplanade de l’église Saint-Just (aujourd’hui opérationnelle) et de l’espace de l’ex-gendarmerie. Ces actions tiennent compte des enjeux de l’amélioration du centre-ville, notamment en termes de stationnement. Elles s’inscrivent dans une vision globale d’aménagement de la ville tenant compte des évolutions des pratiques et des modes de déplacement.
« La revitalisation c’est aussi attirer de nouvelles familles et penser à notre jeunesse » soulignait l’élue. D’où la création du secteur jeunes qui s’est fait une place importante au sein de la commune et participe à la création du projet skatepark.

Participation à la transition écologique et énergétique

La municipalité proposera des économies d’énergie par des investissements sous forme de travaux d’isolation des bâtiments, de mutualisation de locaux associatifs et l’étude de la création d’un réseau de chaleur avec une chaufferie bois. Les travaux d’assainissement pour la protection de la Cuisance se poursuivront.

Pôle scolaire et périscolaire

En collaboration avec les communes du SIVOS, le regroupement des classes élémentaires à Morel commencera à prendre forme. D’autre part, la communauté de communes lancera les projets d’installation de l’école de musique et de la médiathèque dans les locaux de la maison Molliet afin de les rapprocher du pôle scolaire et périscolaire.

Investissements privés

La commune soutient aussi les projets privés : la Maison de Santé qui ouvrira prochainement et l’agrandissement de la Maison Pasteur.
En 2023 également des travaux d’agrandissement de la zone de l’Ethole débuteront pour accueillir de nouvelles entreprises. Des projets importants tels que le rond-point sur la RN 83 et la nouvelle caserne des pompiers devraient démarrer également en collaboration avec le département.