A Lons en bref

0
708
Francis Claude est le nouveau directeur général du site SKF aerospace de Lons-le-Saunier.

Francis Claude, nouveau directeur de SKF

Le groupe SKF, leader sur le marché des roulements, a annoncé la nomination de Francis Claude, 57 ans, au poste de directeur général du site SKF aerospace de Lons-le-Saunier. Il succède à Alexandre Manceau. L’unité aerospace de SKF figure parmi les principaux fournisseurs mondiaux de solutions pour le secteur aéronautique et sert les grands noms de l’industrie.
Après l’obtention de différents CAP en mécanique ainsi qu’un baccalauréat F1 construction mécanique, Francis Claude est diplômé d’un BTS mécanique et automatisme industriel en 1988. En 1989, il intègre le groupe SKF en tant que technicien assurance qualité chez SKF automotive. Il occupe ce poste jusqu’en 1994 avant de devenir responsable production pour SKF produits et roulements rechange automobile. De 2000 à 2003, il sera directeur général pour la SAS Saphir (joint-venture entre SKF et une société italienne de pièces de rechange automobiles), puis responsable manufacturing économique pour SKF-SVR et chef de projet pour SKF division industrie.
Entre 2008 et 2012, Francis Claude œuvre au sein de SKF groupe achats, successivement en tant que responsable assurances qualité fournisseurs et category manager. En parallèle, il obtient son executive MBA, spécialisation achat à l’EIPM d’Archamps proche de Genève. Il se consacre ensuite à l’industrie du chemin de fer en tant que directeur des achats de la Business unit ferroviaire du groupe de 2012 à 2015.
En 2015, Francis Claude intègre la branche aérospatiale du groupe et est nommé chef de projet « aero transformation program » pour SKF aerospace business unit. En 2018, il devient directeur unité ferroviaire, fonction qu’il cumule avec celle de directeur unité ferroviaire de l’entreprise Mécanique des trois moutiers (société fournisseur du groupe).

Trois nouveaux policiers

La loi d’orientation et de programmation du ministère de l’intérieur permet la création de 8 500 postes de policiers et gendarmes dans le quinquennat, en complément des 10 000 postes créés dans le quinquennat précédent.
« Cette augmentation du nombre de policiers et gendarmes doit permettre de renforcer davantage la sécurité des Français », précise la préfecture, dans un communiqué de presse.
Sur instruction de Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, sept nouveaux postes de policiers nationaux seront ouverts dans le cadre du mouvement général dans le département du Jura à compter de septembre prochain : quatre dans la circonscription de sécurité publique de Dole et trois dans la circonscription de sécurité publique de Lons-le-Saunier.
« Ces effectifs permettront notamment de renforcer la présence des policiers dans l’espace public et lutter fermement contre la délinquance. »