Sirod : les projets 2023 avancent

Le maire, Monique Villemagne, détaille les principaux chantiers structurants.

0
723
Une partie des élus devant la nouvelle scène extérieure de la salle des fêtes, qui permettra davantage d'animations.

Un centre bourg ouvert et qui respire : à force de persévérance et d’efforts, la bâtisse centrale qui abritait naguère l’épicerie « La petite Percée » a laissé place à une grande place ouverte sur deux lotissements. L’Ally tout d’abord, qui désormais a gagné un accès direct au centre bourg, et le futur lotissement proche de ce dernier, qui comprendra au moins 17 parcelles de 500 à 700 m2 environ.
Selon Monique Villemagne, « toutes ont été optionnées en une dizaine de jours à peine », un succès incroyable, alors même que le prix de vente des terrains n’a même pas été fixé. D’après le maire, il devrait logiquement être un peu plus cher que celui de l’Ally (42€ TTC/m2 il y a une dizaine d’années).
Pas de quoi décourager de nouveaux arrivants, dont de potentiels travailleurs frontaliers. « Les réseaux divers seront implantés cet été » espère Martine Villemagne, de façon que les véritables réservations démarrent à l’automne. Le vaste espace dégagé au centre du village permettra aussi à l’épicerie « La petite Percée » de construire un nouveau magasin de 250 m2, que jouxteront une dizaine de places de parking.
« Une placette agrémentée de quelques bancs, d’arbres et de verdure servira aussi d’espace de rencontre » au centre du village ajoute le maire. Non loin de là, la salle des fêtes « rénovée et bien plus belle » a été dotée d’une scène extérieure : de quoi permettre plus « d’ animations et de concerts cet été ».
Pour l’hiver, elle sera chauffée (ainsi que les vestiaires) par une chaudière à bois déchiqueté (plaquettes). Un choix rendu nécessaire par la flambée des pellets, mais aussi des modes de chauffage actuels de ces bâtiments (électricité, fioul et gaz).