Pont-de-Poitte : le bâtiment centenaire du foyer rural sera réhabilité

0
29
Le bâtiment centenaire deviendra un tiers-lieu.

Lors d’une récente réunion publique, Christelle Deparis-Vincent, maire, a expliqué le projet.
« Ce patrimoine appartient aux Pontois et Pontoises. Il est au centre du bourg et permettra de nombreuses activités ». Plutôt que de recourir à une construction neuve, le Conseil municipal a préféré valider la réhabilitation de ce bâtiment historique.
D’un côté, il y avait la problématique du devenir de ce bâtiment central et patrimonial, mais hors-normes énergétique et accessibilité. D’un autre, la commune avait besoin d’une salle multi-activités, pour permettre aux associations et aux habitants de s’y retrouver.
Après plusieurs années de réflexion et l’intervention d’organismes comme le CAUE (Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement), les élus ont choisi la solution de la réhabilitation du bâtiment existant, tout en conservant son architecture. D’ailleurs la commune voisine de Patornay s’est alliée au projet. Christelle Deparis-Vincent a développé les contraintes de cette réalisation, qui seront d’ordre technique et financier, plus spécifiquement concernant la sécurisation du site avec la proximité de la rivière.
Parmi les neuf cabinets d’architectes qui se sont emparés du projet, c’est le cabinet Reichardt-Ferreux qui a été retenu par les élus.

Un nouveau « tiers-lieu »

Le nouveau « tiers-lieu » sera donc doté de toutes les normes, accessibilité aux personnes en situation de handicap, performances énergétiques et acoustiques, réorganisation des abords, circulation et parking avec un environnement paysager global permettant les promenades au bord de l’Ain.
Les deux niveaux disposeront de salles de réunions, expositions, spectacles, de cuisines, d’espaces de travail partagé et connecté, d’une bibliothèque et coin lecture, de rangements dédiés notamment aux associations, de terrasses…
Un projet dont le coût estimé sera d’environ 800 000 euros. Des dossiers de subventions seront bien entendu déposés auprès des structures compétentes.
Les travaux devraient démarrer prochainement pour un achèvement en mars 2023.

Pascale Négri

 

L’historique du bâtiment :

1910 : construction du lavoir communal.
1913 : une structure en pierres de taille, avec un étage, est édifiée sur la face nord du lavoir. Selon les archives, cette nouvelle bâtisse abritait l’abattoir municipal, le local des pompiers, les wc publics et une salle de répétition de musique.
1979 : une rénovation intérieure d’envergure est réalisée, avec la création d’une grande salle multi-activités et son escalier intérieur, une petite salle, un office, un hall et l’extension du local pompiers. Depuis des décennies, le foyer rural a accueilli de nombreuses animations, foyer des jeunes, réunions, concours de cartes, activités sportives, marchés, représentations et concerts, et les sapeurs-pompiers volontaires.