Orchamps : la nouvelle station d’épuration est en service

Lancé en 2021, ce projet assainissement à Orchamps vient d’ être mis en service par Jura Nord. La nouvelle station d’épuration repose sur un procédé innovant par filtres plantés de roseaux avec aération forcée, permettant un traitement optimal des eaux usées , tout en préservant Les milieux naturels. Détails.

0
427
La nouvelle station d’épuration repose sur un procédé innovant.

La Communauté de communes Jura nord, en charge de la compétence assainissement, vient de mettre en service la toute nouvelle station d’épuration pour la commune d’Orchamps. Ces travaux intègrent un vaste plan pluriannuel de réhabilitation des systèmes d’assainissement à Jura Nord, d’un budget global de 15millions d’euros, visant à protéger les milieux et les ressources en eau.

A Orchamps, un diagnostic en 2021 a permis d’identifier les travaux prioritaires pour la réhabilitation de la station d’épuration vétuste et devenue non conforme (zone contrainte entre le Doubs et le canal). Le 12octobre dernier, une formation était organisée par le responsable assainissement de Jura Nord, en présence du constructeur SYNTHEA, de l’entreprise PETITJEAN TP, de la SOGEDO en charge de l’exploitation de la station, et de l’agence départementale d’ingénierie.

Un poste de refoulement des eaux usées a été installé à l’emplacement de l’ancienne station. Un transit de 1,3km permet d’acheminer les eaux usées à la sortie de la commune en direction de Ranchot, sur une parcelle non inondable. La nouvelle station permet de traiter 1 600 équivalents-habitants, soit l’ensemble de la population et des activités de la commune d’Orchamps sur le long terme, grâce à un procédé innovant et breveté appelé « rhizosph’air » de la société Synthéa. Il s’agit d’un système de traitement sur filtres plantés de roseaux, avec un système d’aération forcée, permettant d’augmenter l’activité des bactéries qui épurent l’eau, rendant plus efficace le traitement. Les eaux épurées ne sont pas rejetées directement dans le canal, mais dans la zone humide qui le borde, avec une quasi-absence d’impact sur le milieu, et participant à la réalimentation et la pérennité de la zone humide.
Des tests et essais vont se poursuivre pendant une période d’un mois afin de s’assurer du bon fonctionnement de la station, avant que la Communauté de communes ne réceptionne ce chantier exemplaire. Par la suite, des travaux de mise en séparatif des réseaux de la commune seront réalisés.

Dans le cadre de ce programme global de réhabilitation porté par Jura Nord, des travaux d’assainissement sont en cours d’achèvement à Vitreux et Louvatange.