Manque de moyens

0
211
La Justice manque de moyens, la Police manque de moyens, la protection civile manque de moyens, l’Éducation manque de moyens.
Arrêtons-nous un instant sur la santé, laquelle évidemment manque considérablement de moyens : nous avons 4 fois moins de lits de réanimation que l’Allemagne, avec pourtant un système de santé dont on prétend qu’il serait le premier du monde (au nombre d’habitants en termes de budget).

Une réponse possible se trouve dans les organigrammes : on y découvre par exemple 808 fonctionnaires de la direction santé dans la seule région Grand Est !
Un effectif dirigeant en constante croissante.

18 régions (13 en France et 5 Outre Mer) !

C’est une pléthore de fonctionnaires (dont pas mal de directeurs et directeurs adjoints classés en A+ qui  atteignent des émoluments hors échelle de l’ordre de 5000 euros hors primes,) évidemment payés sur le budget de la santé.
Autant d’argent qui ne va pas dans les hôpitaux… La tentation serait évidemment de réduire le nombre de ces fonctionnaires, le hic c’est qu’eux-mêmes manquent déjà de moyens ce qui n’est pas le moindre des paradoxes !
En l’occurrence, on commettrait la classique erreur qui confond cause et conséquence.
Dilemme résultant du principe fondateur d’une administration crée par un militaire il y a deux cents ans et organisée de telle sorte qu’une moitié des fonctionnaires est payée à contrôler ce que fait l’autre, laquelle s’efforce d’y échapper pour tenter de faire avancer les choses.
Conclusion: il n’y a pas trop de fonctionnaires, il y a trop d’administration. Et c’est elle qui faut reformer…
Tous les gouvernements quelque soit leur couleur politique s’y sont cassés les dents !
Bonne chance, et bonne année quand même…P.R