Les Fondus de la Chancelle tout schuss

Grâce à cette association de Sirod, des pistes de ski nordique ont été damées début décembre.

0
520
Les pistes des Fondus font le bonheur des connaisseurs. Photo illustration.

Des pistes de ski nordique à proximité de Champagnole, et surtout…gratuites ! Vous en rêviez ? Les Fondus de la Chancelle l’ont fait : comme chaque année depuis des décennies, l’association sirotière dame plusieurs boucles entre Sirod, Treffay, Gillois, Bief des Maisons et Les Chalesmes, ceci uniquement grâce à une trentaine de bénévoles. Leur président, Peter Burri s’en explique :  » Nous avons deux dameuses achetées à moindre coût, qui ont remplacé l’ancienne motoneige. Il faut compter entre 3.000 et 4.000€ par an pour les faire fonctionner, mais nous avions la chance de pouvoir organiser des évènements pour collecter des fonds ».
En particulier les fameuses fondues, qui réunissaient près de 600 convives dans la ferme familiale, désaffectée depuis plus d’une dizaine d’années. Une ferme située « au milieu des pistes, et qu’il faut rejoindre à skis ou à pied », l’assurance donc de soirées atypiques et hyper-conviviales.

Un repaire authentique

« Nous espérons organiser la prochaine fin février 2022, mais on attend… » glisse Peter Burri, prudent quant à l’avenir. Grâce à cette solidarité, de nombreux skieurs du cru pratiquent leur passion à quelques kilomètres de leur domicile, rejoints par ceux d’Arbois Poligny Salins, voire quelques touristes séjournant aux alentours. Un vivier plutôt d’habitués donc, tant le spot demeure ‘confidentiel’.
Il faut dire que son côté nature et totalement gratuit implique quelques concessions : un enneigement variable (car situé entre 700 et 800 mètres d’altitude), et certaines pistes pas toujours tracées pour le pas alternatif (une seule des deux dameuses étant pourvue du soc ad-hoc). Pas de quoi refroidir les skieurs, mais aussi les promeneurs, qui trouvent là un repaire authentique et 100% nature, loin de la foule et d’un aspect commercial.
Seule contrepartie souhaitée : « Respectez les pistes tracées, ne marchez pas au milieu à pied ou en raquette » rappelle Peter Burri.