Le public retrouve le chemin des spectacles de La Fraternelle

«Oui nous sommes là, contre vents et marées»

0
207
Un concert de classe avec la flute enchantée de NOBI.

Le passe-sanitaire ou vaccinal et leur corolaire le contrôle des autres par les autres n’auront pas eu la peau de La Fraternelle. «Oui nous sommes là» disent les amis, sympathisants, bénévoles, et salariés de ce pilier de la culture locale. «Et nous sommes là, parce que vous, public vous êtes là». Le programme 2022 a débuté gentiment depuis le début du mois de janvier avec déjà divers spectacles qui depuis deux ans avaient été annulés, mais le plus souvent reportés à meilleure fortune. Peu d’artistes ont fait défaut. Et au fur à mesure de l’année culturelle, ils vont se produire sur la scène de la Maison du Peuple à Saint-Claude. Et pour ces premiers spectacles, le Président Pascal Geneste, comme le directeur Christophe Jonneau étaient super ravis du nombre grandissant de spectateurs, ainsi que de l’envie et de l’enthousiasme des artistes afin de croiser enfin le regard et les applaudissements d’un public retrouvé…
Le nombre de spectateurs va crescendo, depuis le concert fin janvier de Jean-Luc Cappozzo le trompettiste de jazz incontournable de la scène européenne, suivi dernièrement de celui de Naïssam Jalal flutiste vertigineuse et solaire, de Noémi Boutin et son violoncelle magique, ainsi que la semaine passée Nobi et Laurent Dehors Trio, deux acteurs atypiques de la scène jazz. L’atmosphère sympathique  se retrouve petit à petit de concert en concert. Mais avec peut-être la suppression bientôt, et on l’espère tous, du passe-vaccinal, la fréquentation pourra redevenir ‘’à la normale’’. Par contre les spectateurs ont encore quelques réticences  à investir les salles obscures du cinéma, mais logiquement on devrait sous peu y voir plus clair, afin que les programmations suivent la demande…
La vie culturelle reprend au bonheur de tous.