Jura. Le Musée Parc de Nancray est ouvert jusqu’au 3 novembre

40 ans après sa création, un souffle nouveau flotte au-dessus du musée des maisons comtoises. Il devient un véritable parc d’intérêt de la ruralité comtoise. Loin d’être figé dans le passé, le Musée Parc de Nancray apprend aux grands et aux petits l’histoire rurale de la région pour permettre de mieux comprendre l’avenir de notre territoire.

0
177
15 hectares pour découvrir ou redécouvrir le monde rural d'hier en Franche-Comté © Ben Becker - musée des maisons comtoises.

Le Musée des Maisons Comtoises, voulu à l’origine comme un lieu de sauvegarde du mode de vie des paysans comtois du XVIIIe au milieu du XXe siècle, résonne particulièrement dans ce XXIe siècle où la préservation de l’environnement est devenue l’alpha et l’omega. L’importance de la saisonnalité, l’utilisation systématique des ressources locales, la solidarité et la vie sociale n’étaient pas des slogans publicitaires. Ils étaient le quotidien d’un territoire qui nourrissait bien ses habitants !

C’est en découvrant ce lieu qui mêle nature, culture et bien-être que les visiteurs trouveront les solutions d’avenir pour mieux se nourrir, mieux se loger et mieux vivre ensemble.

La galerie du machinisme agricole

Inauguré le 6 avril 2024, ce hangar agricole date des années 1960. Ce type de constructions métalliques a marqué l’élan de la mécanisation de l’agriculture. C’est Walterfaugle, une entreprise de Haute-Saône, créée en 1856, qui a restauré le hangar. Walterfaugle a accompagné 6 générations d’agriculteurs et d’industriels dans la construction de leurs bâtiments.

La Galerie du machinisme agricole ©YQ

Le bâtiment agricole reconstitué et restauré est un écrin idéal pour présenter le machinisme agricole, à la fois dans ses caractères chronologique et saisonnier. Houe, herse, faux, moissonneuse-lieuse, moissonneuse-batteuse et bien d’autres machines et outils agricoles, sont mis en scène pour découvrir (ou redécouvrir) que les corn-flakes, avant d’être en sachets, sont aussi des céréales cultivées et moissonnées dans des champs, que le lait ne vient pas d’une brique mais du pis d’une vache. La Galerie du machinisme agricole en est la démonstration concrète.

Autour des expositions thématiques, des œuvres d’art contemporaines, le musée c’est aussi « apprendre en s’amusant » dans des ateliers pratiques ouverts à tous, des escape games et jeux de piste.

« Olympâques » au Musée Parc de Nancray

Pendant les vacances de printemps (du 13 au 28 avril) le musée propose des animations tous les jours (incluses dans le billet d’entrée). De la dégustation de miel de pissenlit à la lessive au lierre en passant par la fabrication d’un cerf-volant, ce sont des dizaines d’animations ouvertes aux petits et grands. Les jeux Olympiques sont également l’occasion de traditionnels jeux de plein air et aussi de chasse aux œufs, des activités ludiques et sportives en famille. Chaque dimanche des vacances, des spectacles emmènent les spectateurs dans le rêve de la fourmi-clown, dans l’univers de « Perrette et le pot au lait » ou du « Petit chaperon rouge » et dans le conte du Morvan qui nous remonte au début du monde… !

Au musée de maisons comtoises, pas de mauvaise surprise. Toutes les animations (à l’exception des stages) sont incluses dans le billet d’entrée.

Le Musée Parc offre la possibilité de l’achat d’un abonnement pour toute la saison au prix de 47 € pour 4 personnes (parents et enfants ou grands-parents et petits enfants) avec un accès illimité au parc. Des abonnements duo ou solo sont également disponibles.

Informations sur les tarifs, visites, stages et expositions sur www.maisons-comtoises.org