Le Chalet de la Haute-Joux en mode espérance

Le vaisseau amiral du tourisme sur Cerniébaud (146 lits) chaloupe entre désirs de grands espaces des vacanciers et restrictions sanitaires.

0
180
Le Chalet a drainé les amateurs de grands espaces et d'air pur durant les vacances de Noël. Crédit photos Chalet de la Haute-Joux / Autenzio

Les vacances scolaires de Noël ont subi quelques aléas et annulations de dernière minute en raison de la nouvelle vague covidienne, mais les réservations ont tenu le coup selon Nathalie Lahaye, directrice de la structure appartenant désormais au réseau Cap France. Comme de nombreuses structures d’hébergement collectif, le Chalet navigue en eaux troubles, en particulier pour les séjours scolaires.
« Le réseau Cap France a interpellé le gouvernement pour savoir comment les séjours scolaires vont se dérouler » en vue du début d’année 2022 a t-elle précisé. Un enjeu majeur pour le site de Cerniébaud, qui accueille 45% de scolaires, le reste étant constitué de familles ou d’individuels provenant en majorité d’Alsace, du Nord Pas de Calais, de la région parisienne.
« Depuis la pandémie, nous recevons aussi une clientèle de proximité, provenant de Rhône-Alpes » a précisé Nathalie Lahaye. Comme tant d’autres secteurs, l’aléa ressources humaines joue les trouble fêtes : femme de ménage ou perchman manquaient par exemple à l’appel, du fait entre autres d’une concurrence exacerbée entre recruteurs. « Contrairement à d’autres centres, où seuls le directeur et la secrétaire sont permanents, nous avons la chance de compter 12 CDI à l’année » dont ceux liés à la cuisine pour un total de 25 collaborateurs en pleine saison, a t-elle fait remarquer : une manière de fidéliser le personnel.

De nouvelles activités ouvertes aux jurassiens

Côté investissements, l’heure est à la rénovation de l’annexe de 20 lits nommée Chalet de l’Alliance. Une rénovation thermique indispensable pour un montant de 200.000 € grâce aux aides de la région Bourgogne Franche-Comté entre autres.
L’autre innovation du Chalet, c’est qu’il se tourne vers les jurassiens : « Certaines de nos activités leur sont ouvertes » a précisé la directrice qui a succédé à Guy Vacelet, comme par exemple les cours d’aquagym, le parcours accrobranche, l’équitation, le tir à l’arc, le canyoning, le canoë kayak, etc. Le Chalet de la haute Joux décline ainsi au plan local la spécialité qu’il s’est faite envers les touristes : proposer des « packs » clés en main permettant de profiter au maximum de leur séjour. Une longue liste d’activités proposées en interne ou via un prestataire extérieur : VTT, randonnée (à pied ou à cheval), escalade, biathlon, spéléo, etc en été. Et en hiver ski (de fond et alpin), raquettes, snow tubing (bouée), ski de randonnée hors piste, etc. Un concept qui plaît à une clientèle plutôt aisée, adepte d’un tourisme à taille humaine à l’antithèse du tourisme de masse.

L.R

45% des séjours émanent de scolaires (classes vertes, de neige, etc.). Crédit photo : Chalet de la Haute Joux/ Autenzio.

148 lits haut de gamme

Le village-vacances 3* et ses meublés 4* compte 148 lits, dont 80 lits dans le bâtiment principal. Ces loges 4* d’une surface de 70 m2 regroupent deux chambres de 2 et 3 lits, une salle de bains, un WC, un coin salon salle à manger qui s’ouvre sur une petite terrasse ensoleillée. Et surtout un « look » original mêlant construction à ossature bois et chalet, de quoi dépayser des vacanciers venus chercher le calme, la sérénité et le côté nature sur ce plateau de Nozeroy.