Largillay-Marsonnay : GVA des Lacs : communiquer ou se former davantage ?

0
103
Les agriculteurs du GVA des Lacs.

L’assemblée générale du GVA (Groupe de Vulgarisation agricole) des Lacs s’est tenue jeudi dernier à la salle communale. Suite à l’absence au dernier moment de Béatrice Richard, présidente, Dominique Thiébaud, membre du Bureau, et Sylvain Menu, animateur du groupe pour la Chambre d’Agriculture, ont mené la réunion.
« Ces longs moments de pause ont permis à chacun de son côté, d’avancer sur son exploitation. mais il y a eu aussi de grandes remises en question quant à l’objectif du GVA : rester dans la communication ou retrouver plus de technique par rapport à notre profession », a été le propos de Béatrice Richard par la voix de Dominique Thiébaud. La présidente a ensuite cité l’importance du groupe pour affronter ce qui s’impose : « nouvelle charte Comté, nouvelle PAC, changement climatique, conséquences de la guerre en Ukraine, petits accros quotidiens… ». Et surtout elle a insisté : ne perdons pas les moments conviviaux partagés (séances de sport, randonnées, voyages…)

Faire les bons choix

Sylvain Menu a ensuite rappelé les actions 2021, tours de pâturages, tours de stabulation, démonstrations, tout cela dans l’objectif de « faire les bons choix sur les exploitations, anticiper les évolutions, réduire les charges et améliorer les revenus ». Deux principales initiatives de communication ont été réalisées durant l’année : l’accueil des touristes (3 exploitations ont accueilli près de 200 vacanciers), et le film « Jura » réalisé par Coline Beuvelet. Une projection est d’ailleurs prévue sur Foncine.
Au niveau départemental, l’action « Un dimanche à la ferme » se déroulera le 7 août, il est aussi question d’un projet de formation ACSA2 (Approches complémentaires de la santé animale).
La séance s’est clôturée par une intervention technique « Comment renouveler une prairie », avec Julie Petiteau, conseillère spécialisée à la Chambre d’agriculture, et Luc Bourgeois, membre du GVA de Nozeroy-les Planches.