Largillay-Marsonnay : des retrouvailles familiales pour la famille Couillerot

0
579
50 descendants de Alphonse et Joséphine Couillerot se sont réunis à la salle communale.

Samedi dernier, la salle communale de Largillay-Marsonnay était en effervescence. En effet, une cinquantaine de personnes se sont rassemblées pour les « cousinades » issues de la descendance de Joséphine Vincent (1875-1963) et d’Alphonse Couillerot (1875-1937). Le couple originaire de Saône-et-Loire a eu neuf enfants. C’est Gabriel, un des fils de la fratrie qui, avec sa seconde épouse Georgette, est venu s’installer dans le Jura précisément à Largillay, où il a exploité une ferme. La plus jeune des filles de Joséphine et Alphonse, Marthe, née en 1916, est toujours vivante.
Elle mène une vie paisible en partageant son temps entre Vatagna et Cousance, les domiciles de ses deux enfants. Marthe n’était néanmoins pas présente à la journée. Avec elle, ce sont cinq générations qui, grâce à ce rassemblement, premier du genre, ont pu se rencontrer, peut-être se découvrir, et en tous cas échanger photos, souvenirs, et anecdotes.