Jura. La Maison Pour Tous (LMPT) continue d’améliorer ses services

Offrir davantage de confort aux habitants par la rénovation énergétique est le premier but du bailleur social qui se donne bien d’autres objectifs…

0
374
Des professionnels souriants pour accueillir les locataires.

La rénovation énergétique ? « Elle est au cœur de toute notre attention, introduit le directeur de La Maison Pour Tous, Eric Poli, que ce soit l’hiver ou l’été. » Le bailleur social travaille sur le sujet depuis bien longtemps et les équipes n’ont pas cédé aux différentes difficultés : hausse des coûts des travaux, complexité des diagnostics énergétiques…

L’opération emblématique, c’est Chabot à Saint-Claude. 165 logements qui vont profiter de travaux pour améliorer leur performance énergétique. « Une amélioration du confort de ses habitants », résume Eric Poli et aussi une diminution des charges de chauffage. Les travaux, démarrés en décembre dernier, seront livrés fin 2025. Le budget est de 9,8 millions d’euros dont 2,5 millions mis en fonds propres par LMPT. L’Etat, via son plan de relance, participe à hauteur de 5 %, le Département du Jura également et Effilogis 6 %.

« Si on ne peut pas réhabiliter, on déconstruit. Et le coût est encore plus important ! », précise le directeur. 335 logements sont actuellement en chantier : 60 à Lons-le-Saunier, 110 à Champagnole, 165 à Saint-Claude. « On prévoit de lancer 216 logements supplémentaires cette année. »

Construire, oui, mais réhabiliter surtout ! « Les réhabilitations constituent la priorité des autorités nationales », précise Eric Poli.

L’accès aussi !

Autre service que LMPT priorise : le maintien à domicile des aînés avec des travaux pour les personnes à mobilité réduite. 500 000 euros sont budgétés chaque année pour adapter les salles de bain mais aussi créer des cheminements, des logements adaptés ou encore installer un ascenseur…

Prestations d’entretien multiservices

Menuiserie, électricité, serrurerie, plomberie. Un contrat avec un prestataire est souscrit par LMPT afin de permettre aux locataires de le solliciter (y compris le week-end en fonction du degré d’urgence), pour des interventions qui relèvent de l’entretien courant restant à sa charge. « C’est un contrat d’entretien qui inclut différentes prestations. » Et au final, cela revient souvent moins cher.

Numérique

« Nous avions une carence sur la lecture numérique de nos services. » Des cafés numériques ont été organisés avec l’ADMR et La Poste afin que les personnes intéressées puissent apprendre à utiliser une tablette. « Notre site internet a été refondu récemment. Moderne et interactif, il est un véritable lien de communication avec nos locataires. Dans cette continuité nous faisons évoluer l’espace locataire, la nouvelle formule verra le jour le 16 mai. Les locataires pourront accéder en toute sécurité à de nouvelles fonctionalités comme, par exemple, suivre l’état d’avancement de leur demande », explique Eric Poli.

Des vidéos didactiques seront prévues pour accompagner cette utilisation. Cela permet une relation permanente avec nos services sans que les locataires n’aient à se déplacer. »

LMPT conserve bien sûr ses points de proximité et les développe en étant présente dans des structures France Services sans oublier les agences de Lons-le-Saunier, Dole, Saint-Claude et Champagnole avec un travail sur leur accessibilité et visibilité. L’agence mobile parcourt, quant à elle, les communes jurassiennes durant la période printemps/été.

Et aussi

Un service dédié au quittancement des loyers et des charges pour permettre une meilleure compréhension et lisibilité. Un service d’hygiénistes accompagnés d’un chien pour internaliser la lutte contre les punaises de lit, sans oublier notre participation à la disparition des encombrants. « Nous nous sommes donnés une obligation de moyens », insiste le directeur, qui ne compte pas en rester là.