La Confrérie du Royal Vin Jaune à nouveau réunie après une année blanche

0
93
Heureux de renouer avec la tradition. Le pass sanitaire était requis.

C’est avec un grand bonheur que le président Yvon Mougin et son épouse Isabelle accueillaient samedi 30 octobre les membres de la Confrérie du Royal Vin Jaune à l’espace Pasteur à Arbois, où se déroulait l’assemblée générale.
Le président ouvrait la soirée passant rapidement sur l’année Covid et rappelait le rôle de la Confrérie « aller chercher et trouver des viticulteurs propriétaires de petits domaines, car dans un domaine trop grand le vigneron n’a plus de vrai contact avec sa vigne. Un excellent et un authentique Vin Jaune est le fruit d’un savoir-faire complexe mais surtout d’une approche intègre, sincère et passionnée du vigneron ».

Un invité d’honneur

Paul Benoit, coup de cœur 2020 de la confrérie avec un Vin Jaune de 8 ans d’âge, acceptait volontiers d’entamer une très intéressante causerie sur le Vin Jaune. Sous le feu des questions des participants, Paul Benoit révélait quelques petits secrets mais pas tous. « Le Vin Jaune est un mystère, confiait-il, et il faut garder ce mystère ».

Deux nouvelles intronisations

Yvon Mougin profitait de cette soirée pour procéder à l’intronisation de deux nouveaux membres. Après les questions rituelles et la présentation des nouveaux compagnons, Chrystel et Jean-Paul, le président leur remettait la charte et l’insigne de la Confrérie.
Aujourd’hui, la confrérie compte 69 membres actifs, et très actifs puisque deux bruxellois n’ont pas hésité à faire le déplacement pour participer à l’assemblée générale.
Pour terminer cette assemblée générale, une petite dégustation du coup de cœur de l’année, avant que tous les invités ne se retrouvent autour d’un succulent dîner.

Pour rejoindre la Confrérie : www.confrerie-royal-vin-jaune.fr