Grand Dole Rugby – C.A Pontarlier Rugby : un derby à deux visages

Menant largement à la pause, le GDR s'est fait surprendre en deuxième mi-temps. Mais est parvenu à gérer une difficile fin de rencontre pour finalement l'emporter 38 à 15. Somme toute, assez confortablement...

0
56
On attendait beaucoup de ce derby prometteur entre deux formations comtoises ambitieuses et joueuses.

 

Toujours spectaculaire, Tuilevuka a su faire parler sa puissance.

On attendait beaucoup de ce derby prometteur entre deux formations comtoises ambitieuses et joueuses. Il fut à sens unique en première période, puis les mouches ont changé d’âne durant la seconde.
Les Lynx débutaient pied au plancher. A l’image de Bouvier qui ouvrait le score dès la quatrième minute. Bien servi par un Piotet des grands jours, Gradelet creusait l’écart cinq minutes plus tard. Avant de doubler la mise dans la foulée, pour boucler l’entame du premier quart d’heure avec un 17 à 0 en faveur de locaux !
Le C.A Pontarlier débloquait son compteur à la demi-heure de jeu par la botte de Stander.
Auteur de deux pénalités quelques minutes plus tôt, la formidable percée de Bouvier, permettait à Mauchamp de creuser l’écart juste avant la pause, et pour le GDR, de rentrer aux vestiaires avec un net avantage au score de 30 à 3.

La percée de Bouvier, permettait à Mauchamp de creuser l’écart juste avant la pause, et pour le GDR, de rentrer aux vestiaires avec un avantage au score de 30 à 3.

Puis le match bascula…

Dès la reprise ce sont les Doubistes qui prenaient la direction des opérations.
Plus offensifs, plus mordants, les jaunes et bleus se heurtaient toutefois à une valeureuse défense grandoloise. Mais une succession de cartons (blanc pour Radelet à la 56eme, rouge pour Piotet à la 58eme) décimait les rangs jurassiens.
Sans surprise, le C.A Pontarlier inscrivait immédiatement son premier essai via Parisot. Puis récidivait lorsque Thomas trouvait la terre promise quelques minutes plus tard.
A 38 à 15, le match n’était plus le même. Mais du côté des Lynx, le matelas était suffisamment confortable pour gérer les dix dernières minutes restantes avec expérience et application.
Avec cette victoire et 19 points au compteur, le GDR repassait devant son adversaire du jour, et confortait ainsi sa place dans la première moitié du classement.
Une bonne opération comptable, assurément.

Plus offensifs, plus mordants, les jaunes et bleus se heurtaient en seconde période à une valeureuse défense grandoloise.