Département. Deux nouvelles commissions spéciales au Département

Les délégations, les politiques, évoluent et pourront continuer de progresser, a expliqué le nouveau président, Gérôme Fassenet, à l’occasion de sa première séance publique.

0
262
Gérôme Fassenet entouré de sa directrice générale des services et d'une partie des membres de son cabinet.

Gérôme Fassenet, le nouveau président du conseil départemental, a organisé une séance publique afin de désigner les membres des différentes commissions. Il est revenu sur les délégations des vice-présidents qui ont évolué (voir Hebdo39 du 27 mai). Des modifications pourront encore intervenir au fur et à mesure des progressions des politiques.

« Lors de ces quinze premiers jours, j’ai été très touché par le sujet enfance », a-t-il précisé. Et encore : « Il va falloir que nous repensions nos politiques aux territoires. Nous devons avoir de la visibilité et les collectivités aussi ». L’eau et l’assainissement sont des sujets vraiment imminents.

Redonner une appartenance aux agents au Conseil départemental, trouver plusieurs solutions pour bien vivre chez soi quand on est une personne âgée… font partie de ses défis.

Le président a proposé quatre commissions et deux nouvelles commissions spéciales : une sur l’évaluation de la politique publique avec les parlementaires (un collaborateur de cabinet sera embauché début juillet sur le sujet) et une autre, présidée par Clément Pernot, sur la contractualisation avec les territoires « afin de répartir les subventions qui seront octroyées aux collectivités ».

De l’engouement pour l’agence d’ingénierie

Certains organismes suscitent un véritable engouement. L’agence départementale d’ingénierie fait partie de ceux-là. « Territoires Ingénierie Jura » a été créée le 1er janvier 2019. Elle propose de nombreuses prestations et son objectif est de mutualiser les moyens des collectivités et maîtriser les coûts des services publics.

Ils font désormais partie du conseil d’administration : Gérôme Fassenet, Maryvonne Cretin-Maitenaz, Jean-Michel Daubigney, Clément Pernot, Gilbert Blondeau, Eloïse Schneider, Dominique Chalumeaux, Marie-Laure Perrin, Yoanna Wancauwenberghe, René Molin, Jean-Baptiste Gagnoux, Franck David, Jean-Daniel Maire, Philippe Antoine, Thomas Barthelet, Stéphane Champanhet, Sandra Hählen et Catherine Chambard.

Quid du tourisme ?

Les statuts de Jura tourisme pourraient évoluer lors de l’assemblée générale prévue ce lundi afin que tous les cantons soient représentés puisque « tous sont aujourd’hui impactés par le tourisme ». Gérôme Fassenet restera-t-il président ? Veut-il garder la main sur ce dossier d’importance puisque la compétence n’a été déléguée à aucun vice-président ?

Concernant Chalain, après les travaux de la plage, « un nouveau mode de fonctionnement sera proposé en début d’année prochaine », qui mettra fin au système de régie.

Et le cabinet ?

Qu’est-ce qu’un cabinet ? Le cabinet est placé auprès et sous l’autorité du président du Conseil départemental. Il exerce un rôle de conseil et d’interface, accompagnant le président et l’exécutif départemental dans la définition des objectifs et des stratégies politiques, ainsi que dans la conduite des politiques publiques mises en œuvre en faveur de l’intérêt général.

En assistant le président, il joue un rôle d’organisation, de pilotage et d’accompagnement au travers notamment des interventions et déplacements de la présidence et des vice-présidents (dossiers, discours…), de la coordination avec les élus départementaux, de l’organisation d’événements et d’animation des manifestations à l’initiative ou en partenariat avec le conseil départemental, ou encore de la stratégie de communication.

Ils font partie du cabinet de Gérôme Fassenet à ce jour : Jean-François Bauvois, directeur ; Patrick Revilloud, directeur adjoint ; Nathalie Jeannet, chef de cabinet et Antoine Accary, responsable du protocole.