De nouveaux chocolatiers au salon du chocolat

Le salon du chocolat va accueillir trois nouveaux professionnels. Ils exposeront leurs créations les 7 et 8 octobre prochains à Juraparc.

0
1190
Jean-Marie Conges - fleurs gourmandes.

Le célèbre salon du chocolat lédonien n’en finit pas de prendre de l’ampleur et d’attirer des chocolatiers de renommée. Pour cette nouvelle édition, trois nouveaux professionnels ont souhaité exposer : Chocolat Conges, la SARL Guy Roux, Société Everlys.

 

Jean-Marie Conges

 

« Pour nous, Lons est une première et nous espérons satisfaire les Lédoniens », introduit Jean-Marie Conges, maître artisan chocolatier et compagnon à l’union compagnonique du Tour de France des devoirs unis, installé dans le Lot-et-Garonne.

Il proposera le chocolat sous toutes ses formes : nounours, montage chocolat, chocolat aux différentes ganaches, pâtes de fruits, fleurs gourmandes, dragées, mendiants, florentins… « Nous employons du chocolat de qualité, car pour nous il est important de faire connaître à travers les salons de bons produits. Nous fabriquons notre praliné. Et à travers nos produits, nous souhaitons transmettre notre passion. »

 

Guy Roux

 

Leader en France du chocolat sans sucre, la SARL Guy Roux vient à Lons, également « afin d’accroître notre visibilité ». « Nous proposons une large gamme de produits tels que des tablettes de chocolat, préparations pour réaliser des chocolats chauds à l’ancienne, pâtes à tartiner, confitures, caramels, pralinés, transformations avec des fruits secs… le tout sans sucre ! », présente Guy Roux, qui travaille exclusivement avec des matières premières françaises et naturelles.

« Nos chocolats sont meilleurs pour la santé et pour le palais, développe le maître chocolatier. En effet, nous savons que le saccharose sature très vite en bouche et surtout est un poison pour la santé, ce qui n’est pas le cas pour nos produits sans sucre. » Concrètement, les produits Guy Roux apportent « une longueur en bouche incomparable face aux produits sucrés. Ils sont bons pour les sportifs ou les personnes soucieuses de leur alimentation car ils sont considérés comme « sucre lent » ». Ils ne se stockent pas dans l’organisme : pas de transformation en triglycérides ni en cholestérol, 40  % moins caloriques et surtout tout le monde peut en manger y compris une personne qui fait du diabète, sous chimiothérapie ou enceinte par exemple.

Guy Roux – ballotin noir.

David Luet

 

Quant à David Luet, artisan chocolatier installé à Agde, il est spécialisé dans la création de verres en chocolat. « Un concept un peu unique en France. Nous sommes très peu à le faire et mon stand avec 300/400 verres en présentation est un peu exclusif en France. »

Dans ses créations en chocolat, il est possible de boire ou faire des desserts à l’intérieur et les consommer par la suite. « Le chocolat tient avec tout type de boissons, précise le spécialiste. Le seul impératif, c’est que ce soit froid bien sûr, sinon cela fera fondre le chocolat ! » Sur le salon, le public pourra découvrir ses flûtes à champagne, coupes à dessert ou cocktail, verrines et shooters. « J’utilise un chocolat de qualité avec une fève de cacao qui vient principalement d’Amérique du Sud. »

A l’occasion du salon, David Luet proposera à la dégustation un duo flûte à champagne en chocolat et un vin chardonnay pétillant aux extraits de cacao conçu dans les Pyrénées orientales. A consommer avec modération bien sûr…

David Luet – Coupes à champagne.