Jura. Communiqué de la députée

Danielle Brulebois rend compte de son action.

0
902

Danielle Brulebois a voté à l’Assemblée nationale des mesures qui ont permis d’améliorer la situation économique du département et le pouvoir d’achat des Jurassiens.
Le chômage dans la circonscription est descendu à 5,8 % (trois points en dessous de la moyenne nationale).
Les entreprises jurassiennes ont retrouvé confiance et embauchent. Leur chiffre d’affaires a progressé.
En 2019, 31 millions d’euros de prime d’activité ont bénéficié à 14 000 Jurassiens contre 17 millions d’euros en 2018. La taxe d’habitation a été supprimée et les impôts sur les revenus ont baissé pour les classes moyennes.
Danielle Brulebois est sensible aux difficultés des Jurassiens, qu’elle écoute à sa permanence.

Lons-le-Saunier choisie pour accueillir les services d’une administration centrale des finances publiques

Danielle Brulebois fait des propositions sur les projets de loi en discussion, lors de l’écriture de la loi et des amendements. Elle ne perd pas de vue les intérêts du Jura.
C’est ainsi que Lons-le-Saunier a été choisie pour accueillir les services d’une administration centrale des finances publiques, qui va quitter la capitale pour venir s’installer, avec des emplois à la clé.
Deux espaces France services ont été labellisés dans la circonscription : Arinthod et Beaufort. Ils sont donc financés par L’État.
Danielle Brulebois a défendu la demi-part des veuves et le maintien du prêt à taux zéro pour les accédants à la propriété dans le département.

En circonscription, une élue de terrain…

Un sujet qui lui tient à cœur : la santé.
Danielle Brulebois a alerté le ministère de la santé sur les difficultés d’accès aux soins et de l’hôpital public. L’hôpital de Lons, très endetté, a bénéficié de 7 millions d’euros en 2019 et 7,1 millions d’euros seront versés en 2020, ainsi que 500 000 euros pour financer les achats courants. Cela redonne des marges de manœuvre à l’hôpital et va lui permettre d’améliorer son offre de soins (un centre de dialyse, 30 places de psychiatrie, un plateau chirurgical vont être créés).
Le campus numérique a été labellisé « Fabrique du territoire ». Il fait partie des 80 premiers en France. Il recevra entre 75 000 et 150 000 euros en trois ans. Ce campus numérique va permettre aux jeunes Jurassiens de poursuivre des études supérieures. Par ailleurs, Danielle Brulebois veillera à ce qu’aucune école ne ferme dans les villages jurassiens.
Lors du vote de la loi sur l’économie circulaire, Danielle Brulebois a défendu les intérêts des entreprises de plasturgie en obtenant des assouplissements dans la loi. Les entreprises de la plasturgie, qui sont innovantes, représentent beaucoup d’emplois et font beaucoup d’efforts pour s’engager dans la transition écologique.

Une élue à l’écoute de tous

Danielle Brulebois soutient les territoires ruraux. Elle défend les dossiers des communes en tant que membre de la commission de répartition de la DETR (dotation d’équipement des territoires ruraux). C’est ainsi qu’elle a accompagné les demandes pour Blye, Larnaud, Montmorot, Baume-les-Messieurs…

Contact
22, rue des Ecoles, à Lons-le-Saunier.

Secrétariat : 03 84 24 74 95.
danielle.brulebois@assemblee-nationale.fr

Retrouvez ses travaux de parlementaire et ses interventions sur son site internet : www.daniellebrulebois.fr