DANIELLE BRULEBOIS, DEPUTEE DU JURA, REND COMPTE DE SON ACTION

0
31
« La rentrée des CLASSES s’est déroulée sereinement", se réjouit Danielle Brulebois

UNE ELUE PRESENTE A L’ASSEMBLEE NATIONALE

En tant que Députée de la Majorité, Danielle BRULEBOIS s’est fortement mobilisée à l’Assemblée Nationale pour soutenir les Jurassiens face à l’inflation.
Dès sa réélection, elle a travaillé et voté les textes de Loi pour le pouvoir d’achat : revalorisation de 4% des pensions de retraite, de la prime d’activité et des prestations sociales, des allocations familiales et minima sociaux, du revenu de solidarité active, de l’allocation adulte handicapé, de l’allocation de solidarité aux personnes âgées, des contrats d’engagement jeune et des bourses pour les étudiants, ainsi que ce l’augmentation de 3,5% du traitement des agents publics et la mise en place d’un chèque alimentaire de 100 euros.
Le blocage des tarifs du gaz a permis d’éviter une hausse de près de 500 euros par an et par ménage et de ceux de l’électricité de 300 euros.
La remise à la pompe est passée de 18 à 30 centimes par litre depuis le 1er septembre.
Elle fait remonter régulièrement les difficultés liées aux coûts de l’énergie des ménages et des entreprises pour lesquelles elle a alerté le gouvernement sur les charges exponentielles des factures d’énergie.

UNE ELUE A L’ECOUTE DE TOUS, QUI DEFEND SANS CESSE LE JURA

Danielle BRULEBOIS est attachée à la qualité de l’enseignement public en milieu rural, et mobilisée pour le maintien des classes et des écoles.

« La rentrée des CLASSES s’est déroulée sereinement, se réjouit Danielle Brulebois. Dans le Jura, le taux d’encadrement n’a jamais été aussi élevé depuis longtemps, avec plus de 6 professeurs pour 100 élèves. » Alors que le Jura a perdu 350 élèves cette année, il a obtenu huit postes supplémentaires. « Je me réjouis des ouvertures de classe que j’ai soutenues : l’ouverture d’une classe à Orgelet, le maintien d’une classe à Thoirette, et la création d’une Ulis autisme (unité localisée pour l’inclusion scolaire) à l’école François-Rollet de Lons ainsi que de nouveaux postes de décharge de direction. »
Dans le Jura, un professeur est bien présent devant chaque élève, mais la Députée estime qu’il faut renforcer l’attractivité de ce métier. « L’engagement financier de l’Etat que nous voterons dans le prochain budget permettra de revaloriser les salaires. Aucun professeur ne commencera sa carrière avec moins de 2 000 euros nets par mois à partir de la rentrée 2023. Chaque professeur verra sa rémunération augmenter de 10 %. »
A noter que des mesures ont également été prises pour améliorer la situation des AESH (Accompagnants des élèves et situation de handicap).
La réussite de l’apprentissage
L’apprentissage est une franche réussite dans le Jura. Leur nombre a augmenté de 38 % (2 359 jeunes au 31 décembre dernier). « Nous avons mis en place le plan « 1 jeune, 1 solution » pour faciliter l’entrée dans la vie professionnelle des jeunes de moins de 26 ans », rappelle Danielle Brulebois. La prime de 8 000 euros en faveur des entreprises pour les apprentis majeurs et de 5 000 euros pour les apprentis de moins de 18 ans est prolongée jusqu’à fin décembre, ainsi que le soutien aux collectivités.
Augmentation de l’allocation de rentrée, reconduction du Pass sport et du Pass culture, aide exceptionnelle de rentrée… ont bénéficié à plusieurs milliers de familles jurassiennes. Le Pass sport et le Pass culture sont appréciés des jeunes Jurassiens. Danielle BRULEBOIS soutient la vie associative et une meilleure reconnaissance du bénévolat.

EN CIRCONSCRIPTION, UNE ELUE DE TERRAIN

Cet été, Danielle BRULEBOIS a été présente aux côtés des Élus, des Pompiers et des Habitants lors des incendies en Petite Montagne et sans cesse en relation avec le ministre de l’Intérieur pour obtenir les moyens aériens de l’État.
Elle a salué la mobilisation et la solidarité locale. « Nous n’oublions pas la juste reconnaissance et l’indemnisation que nous devons aux Agriculteurs, nous y travaillons avec le Préfet du Jura. ».
Face aux difficultés liées à la sécheresse, la Députée est aussi pleinement mobilisée auprès des Agriculteurs pour que le régime de calamité agricole soit déclenché dès que possible, l’avance PAC revalorisée et pour que les productions sous label obtiennent des dérogations.
En matière de SANTE, l’élue a obtenu des résultats pour l’hôpital de Lons : un plan de 30,3 millions d’euros du Ségur de la santé pour un plan massif d’investissement, chirurgie, réanimation et soins continus, centre de psychiatrie, pôle de pharmacie, travaux ; 7 millions d’euros ont été versés pendant trois ans pour éponger la dette de l’établissement ; une allocation de 500 000 euros par an pour les achats courants.
« Je me suis rendue aux services des urgences et du SMUR du centre hospitalier. Ils ont tenu bon cet été grâce à l’engagement exemplaire des Personnels. » Ont été mis en place : le doublement des majorations de nuit pour les personnels soignants, la revalorisation de 50 % des gardes pour les médecins pour une durée de trois mois, le doublement de la majoration des heures supplémentaires à l’hôpital. La ligne de SMUR a été équipée de trois véhicules neufs. Face au manque de médecins,
Danielle Brulebois continue de travailler à l’accès aux soins pour tous avec la communauté médicale et les élus locaux.