Clairvaux-les-Lacs : La place du 19 mars 1962 a été inaugurée

0
611
Personnalités civiles et militaires étaient présentes à cette cérémonie.

Samedi 20 mai, par une matinée radieuse, une très nombreuse assistance, anciens d’Algérie, personnalités civiles et militaires, porte-drapeaux et habitants, s’est rassemblée à l’occasion de l’inauguration de la plaque rappelant les accords d’Evian du 19 mars 1962, marquant le cessez-le-feu en Algérie. Cette plaque sera désormais apposée sur la place à proximité du rond-point.
Gérard Bailly, président du comité local de la FNACA Clairvaux-Saint-Lupicin, a chaleureusement remercié Hélène Morel-Bailly, maire, et son conseil, pour avoir accepté de baptiser ainsi cette place.

« Chacun doit se souvenir que durant cette guerre, 30 000 jeunes hommes sont tombés »

Pour Daniel Panneau, président départemental de la FNACA, « Chacun doit se souvenir que durant cette guerre, 30 000 jeunes hommes sont tombés, que nos soldats qui ont versé leur sang pour la France et sa devise, Liberté, Egalité, Fraternité, ne tombent jamais dans l’oubli. Cette place nouvellement baptisée permettra à chacun cette réflexion, afin d’éviter de tels drames, avec l’espoir d’un avenir meilleur fait de sérénité et de paix ».
Après la découverte de la plaque par Hélène Morel-Bailly et Daniel Panneau, la cérémonie, menée par André Vernay, membre de la FNACA départementale, était ponctuée par les séquences musicales des musiciens de l’Union musicale clairvalienne.
A la fin de la cérémonie, trois Anciens d’Algérie, Denis Petit-Perrin de Meussia, André Devaux de Pont-de-Poitte et Bernard Blondeau de Grande-Rivière, ont reçu la Croix du combattant. Hélène Morel-Bailly a reçu quant à elle, la médaille de la FNACA.

Pascale Négri

Une assistance nombreuse a suivi l’inauguration de la place du 19 mars 1962.