Avec Jura Pellets, Scierie Chauvin est 100 % vertueux

La sciure qui sert à la production de pellets, autrefois expédiée par une quinzaine de camions chaque jour, est désormais transformée sur place par des convoyeurs électriques. L’extension vient d’être inaugurée.

0
2977
Explications sur le contrôle de la qualité des pellets dans le laboratoire.

Stéphane et Fabrice Chauvin ont fait découvrir leur nouvel outil de production de granulés bois : Jura Pellets, un bâtiment tout neuf qui a été construit à côté de Scierie Chauvin à Mignovillard.

« On ne manutentionne pas, tout se fait automatiquement », expliquent les deux chefs d’entreprise, avant de montrer la chaîne de fabrication des pellets.  Sciures et plaquettes sont convoyées désormais dans deux silos de 1 800 m3 chacun, puis cette matière première est affinée.

Elle passe ensuite par un sécheur qui est alimenté par une chaudière biomasse. « Nous sommes autonomes en chauffage », la production d’eau chaude est destinée au sécheur à sciure, aux séchoirs à bois et au chauffage des bâtiments, montrent les deux frères, qui ont même construit un bâtiment de stockage de biomasse (écorce, plaquettes forestières, chute de scierie) de 2600 m2. La chaudière de 10 MWH peut consommer jusqu’à quatre tonnes par heure et deux silos biomasse ont été réalisés pour l’alimenter. Le sécheur est équipé d’un système de récupération de chaleur, et qui par condensation permet de produire 3 m3 d’eau par heure.

 

300 tonnes par jour

 

Une fois séchée, la sciure est pressée. Jura Pellets possède deux presses pour produire ses granulés. 12,5 tonnes sont pressées par heure, 24 heures sur 24, soit 300 tonnes par jour. « Il faut les vendre ! » Parfois bien sûr, les machines doivent être stoppées pour être nettoyées.

Les granulés sont ensuite refroidis et stockés dans quatre silos métalliques. Une seule personne par équipe est nécessaire pour produire 300 tonnes de granulés par jour : un salarié supervise toute la chaîne de production depuis la salle de contrôle !

Dernière étape, le conditionnement…

Dernière étape, le conditionnement. Les granulés sont conditionnés en sacs ou en vrac. Le vrac est distribué aux particuliers par les camions de la société ou par les distributeurs locaux qui viennent le charger dans leurs camions. La ligne d’ensachage d’une capacité de 20 sacs par minute sert à mettre les pellets en sacs pour une distribution en palettes. La capacité de stockage sous bâtiment est de 6 000 tonnes.

Jura Pellets est capable de distribuer directement du vrac ou des palettes avec ses propres camions dans un rayon d’environ 40 km.

Un laboratoire permet de contrôler la qualité des pellets. « Nos certifications Bois de France, DIN plus et PEFC témoignent de notre engagement pour garantir la performance et la traçabilité de nos pellets tout en préservant les forêts dont ils sont issus », concluent les deux Jurassiens.