Auxonne. La vidéosurveillance prend de l’ampleur

31 nouvelles caméras seront bientôt installées. Certaines devraient être fonctionnelles d’ici la fin de l’année.

0
261
Aujourd’hui concentrée sur l’hypercentre et le château, la vidéoprotection sera bientôt étendue à d’autres secteurs de la ville.

Lors de sa précédente réunion, le conseil municipal a décidé de renforcer le système de vidéoprotection d’une dizaine de caméras actuellement installé sur la commune.
Pour ce faire, en remplacement total des anciennes, un projet de mise en place de 31 nouvelles caméras dont le budget s’élève sur deux ans à 400.000 euros (budget dont plus de la moitié est subventionné), est acté.
« Aujourd’hui concentrée sur l’hypercentre et le château, la vidéoprotection sera bientôt étendue à d’autres secteurs de la ville, afin de lutter contre les incivilités et de protéger les biens et les personnes » souligne le maire Jacques-François Coiquil, précisant que ce projet est mené en concertation avec la Gendarmerie.
Les premières nouvelles caméras devraient être fonctionnelles d’ici la fin de l’année.

Des commentaires plutôt favorables

Dès l’annonce de cette mesure via les réseaux sociaux, de nombreux commentaires ont fleuri. Pour la plupart, plutôt favorables.
Par exemple, Philippe mentionnait :
« Je salue ce projet car il tend à sécuriser les biens et les personnes ».
Nuançant cependant : « En revanche, il est contradictoire avec la politique d’extinction des lumières. En effet, quand vous sortez du cinéma un vendredi ou samedi soir, vous êtes plongés dans le noir ! Pas très sécurisant ».
Nous reviendrons dans une prochaine édition, plus en détails sur cette mesure.
Comme sur celle portant sur les travaux de rénovation de la piscine municipale qui a été évoquée jeudi, lors de la dernière réunion du conseil municipal.

 

Auxonne cm
Le dernier conseil municipal.