Comment lutter contre le blues quand les journées raccourcissent ?

L'automne est là ! Afin de pallier le manque de lumière et la cruelle chute des températures, florilège d'astuces pour passer au travers des gouttes du traditionnel coup de mou saisonnier.

0
419
Pas facile, facile de vivre quand les mots "plaisir" et "joie" ont été bannis, et que cette situation s'éternise...

L’automne est la saison la plus propice à la dépression saisonnière.
Selon un sondage YouGov pour le HuffPost, l’automne fatiguerait 41% des Français interrogés et en déprimerait 22%. Précisément, plus d’un Français sur deux serait confronté à une baisse de moral durant cette saison de transition. Il faut dire qu’entre les jours qui n’ont de cesse de raccourcir, le manque de luminosité et les températures qui chutent, tout cela a de quoi perturber considérablement notre horloge biologique !
Ainsi, Le moral est en berne et la fatigue est de mise. Heureusement, certaines habitudes peuvent vous aider à rester positif.

Pratiquer une activité physique

Saviez-vous que le sport était un antidépresseur naturel ? Et pour cause, lorsque vous pratiquez une activité physique, votre corps libère des endorphines, les fameuses et précieuses hormones du bonheur !
Mais que les sportifs du dimanche se rassurent, nul besoin d’aller courir un marathon pour se sentir mieux.
À vous de trouver l’activité qui vous correspond et fait du bien : marche, course, natation, vélo…
Que le soleil frappe ou qu’il pleuve, pensez à vous dépenser, c’est bon pour le moral !

Prendre l’air

En automne, c’est le manque cruel de lumière qui agit principalement sur la perte de moral ! Ainsi, il est plus que jamais recommandé de s’aérer ne serait-ce que pour faire face à la lumière extérieure et pouvoir produire de la vitamine D.
De la simple promenade aux courses alimentaires, en passant par le jardinage, toutes les occasions sont bonnes pour s’aérer le corps et l’esprit.

Soigner son alimentation

Quand vient la saison automnale, si le moral n’est pas au beau fixe, c’est aussi parce que les carences en vitamine D sont fréquentes !
Le bon réflexe ? Opter pour les fruits et légumes de saison pour donner un coup de pouce à l’organisme.
Au casting : carottes, céleri, citrouilles, choux, pommes ou poires qui seront de véritables alliés. Aussi, privilégiez les aliments riches en vitamines D comme les poissons gras, le chocolat, les champignons et les œufs.

 

En automne, c’est le manque cruel de lumière qui agit principalement sur la perte de moral.