Le questionnement des parents d’élèves pour la cantine scolaire

0
761
La cantine intercommunale.

Depuis la rentrée de septembre, les élèves du groupe scolaire Saint-Just prenant leurs repas livrés par un prestataire aux Fougères, chacun s’attendait à ce que le problème de places à la cantine soit résolu. Ce n’est pas le cas puisque dernièrement une quinzaine de parents d’élèves de l’école maternelle publique ont mis par écrit leur mécontentement. Ils ont adressé une lettre à Dominique Bonnet, président de la communauté de communes et à Valérie Depierre, maire d’Arbois.
Clara, parent délégué, explique : « Des problèmes au cas par cas ont été réglés à la rentrée de septembre, mais des parents ont dû rapidement retrouver des assistantes maternelles, la solution B pour plusieurs semaines voire pour toute l’année.  Le groupe de parents délégués a fait parvenir un courrier à tous les parents d’élèves et on commence à avoir des remontées surtout par rapport au rythme demandé aux enfants. Par exemple, les enfants de CM2 qui pour certains arrivent à 7 h 30 le matin doivent attendre 12 h 45 pour déjeuner et reprennent les cours à 13 h 30. C’est très alarmant pour un enfant de 10 ans ».

Les parents souhaitent des commissions parents-enfants

« On voudrait créer un mouvement dans la cantine et faire qu’il y ait des commissions parents-enfants pour débattre sur la nourriture. Le problème de la cantine aujourd’hui, et ce n’est pas la faute du cuisinier, est qu’il n’y a pas la place pour entreposer du frais et cuisiner du frais. La commission cantine doit être plus transparente. On ne sait pas qui en fait partie ni ce qui y est fait. Nous remercions les élus de leur soutien, nous nous sommes juste des gardiens un peu vigilants, on n’a aucun pouvoir ».
Suite au dernier conseil communautaire quelques parents d’élèves présents sont repartis avec l’espoir qu’une réunion sera rapidement programmée. « Le discours tenu par Dominique Bonnet nous encourage à ne pas lâcher » conclut Clara. Une réunion est prévue le mercredi 3 mai.

« On va tout faire pour que ça se passe bien, Il y a de la vitalité en Arbois, il faut que l’on suive et que l’on accompagne cette vitalité »

Suite au dernier conseil communautaire, Dominique Bonnet déclare :
« Le Sivos prévoit de déplacer deux salles d’Aragon et de libérer deux salles supplémentaires pour l’ALSH. Cela d’ici septembre, mais cela ne dépend pas de moi. Nous allons travailler avec le Sivos pour trouver une bonne méthode de transition pour les parents. Et dans le futur, lorsque nous aurons récupéré l’ensemble du site Aragon, nous pourrons faire un seul service pour les 180 places et 156 enfants à l’ALSH. Le Sivos fait tout son possible pour que les deux classes soient transférées à Morel, et nous déplacerons l’école de musique à Sarret d’ici le 1er septembre.
Nous aurons la possibilité de faire un bel ALSH sur Aragon avec une cour fermée. Nous sommes très heureux à la CCAPS d’avoir ce pôle Aragon, et très bientôt, il n’y aura plus de souci de cantine avec un seul service. Nous allons tout faire pour que tout se passe bien, et nous avons des parents raisonnables ».