A vos fourneaux : 50 recettes de sorcières

La sorcière, dépositaire de secrets, s’est retrouvée chassée au Moyen-Âge. La Jurassienne, Chloé Chamouton-Meillarec, a voulu lui rendre hommage. Elle vient de publier « Cuisine des Sorcières », aux éditions Artémis.

0
113

Dans « Cuisine des Sorcières », la Jurassienne, Chloé Chamouton-Meillarec, vous invite à entrer dans les fourneaux des sorcières avec 50 recettes, des nectars divins aux entrées, en passant par les plats, sans oublier les desserts féériques.
Il y en a pour tous les goûts et pour tous les « niveaux ». Par exemple, « les chenilles d’Halloween » pourront facilement être préparées par des graines de sorcières. Pour notre partition endiablée, nous avons retenu « le philtre des sorcières d’Alsace », Maitrank ou vin de mai d’aspérule, un vin digestif et aromatique qui permet d’éliminer les toxines de l’hiver ; « les gougères enchantées au fromage de sorcières », le fromage étant un moyen de jeter des sorts et de faire tarir le lait des vaches ; « la choucroute des sorcières » qui permet à l’auteur de mettre en avant la fête de la sorcière, mi-juillet, à Rouffach, lors de laquelle choucroute, saucisses et bières sont de rigueur pour célébrer la cinquantaine de femmes brûlées vives.
Pour les desserts, nous avons craqué pour les clins d’œil à la Franche-Comté : rubis croquant de la vouivre et sablés aux gaudes de tante Arie.
L’intérêt de cet ouvrage réside aussi dans les textes documentés sur les légendes et croyances autour des sorcières qui agrémentent les recettes : utilisation des plantes, bestiaires, rituels, symboles…
Les éditions Artémis proposent là un beau livre, très coloré et richement illustré, pour un petit prix : 16 euros.
Chloé Chamouton n’en est pas à son coup d’essai avec cette maison, puisque nous vous avions parlé, début 2021, de « Vers l’autonomie alimentaire », qui présentait les plantes comestibles dans la nature avec déjà des recettes, les fruits et légumes à cultiver chez soi et les méthodes de conservation.
Chloé Chamouton a un parcours de journaliste dans la presse quotidienne régionale en Franche-Comté, puis pigiste en Bretagne pour des magazines professionnels et ensuite rédactrice web pour des sites dans la gastronomie avec, en parallèle, une activité d’enseignante en lycée professionnel et technologique.

« Cuisine des Sorcières, 50 recettes du folklore magique culinaire », éditions Artémis, 125 pages, tarif : 16 euros, www.editions-artemis.com


La salade fraîcheur des sorcières

Ingrédients pour 4 personnes
3 poivrons de couleurs différentes, pour l’esthétique colorée de l’assiette
1 botte de radis rouges
2 tomates
1 oignon rouge
1 branche de romarin
5 feuilles de basilic

Préparation
1 Découpez les poivrons en lamelles.
2 Coupez les radis en deux.
3 Découpez les tomates en rondelles.
4 Emincez l’oignon en fines lamelles.
5 Mélangez le tout dans un saladier.
6 Parsemez de romarin et disposez les feuilles de basilic.
Vous pouvez ajouter quelques feuilles de laitue en décoration et faire cuire des féculents comme des pois chiches pour accompagner le tout.