Vadans : les travaux de la mairie, de l’école et de l’ALSH touchent à leur fin

0
765
Un bâtiment mis en valeur et mieux distribué par les parcours d’accessibilité. « C’est un patrimoine que nous souhaitions conserver » souligne Henri Dorbon. En premier plan le jardin pédagogique en cours d'achèvement.

Le chantier mairie-école porté par la commune s’élève à 700 000 €. De petits travaux de peinture sont à terminer concernant la mairie et quelques salles restent encore à aménager dans la partie école qui accueille désormais les enfants dans des salles de classes lumineuses et spacieuses. « On a suivi les recommandations des professeurs des écoles dans l’aménagement des locaux, souligne le maire Henri Dorbon. Ils souhaitaient avoir des grandes salles, vastes, pratiques, fonctionnelles avec à proximité un petit local destiné au personnel et des sanitaires à proximité également de façon à garder toujours un œil sur les enfants et ne pas avoir à les surveiller aux quatre coins du site. Un préau avec des petits rangements accueille les enfants par temps de pluie.

Un jardin pédagogique

Le projet retardé par la crise covid est aujourd’hui quasiment terminé. Ce jardin créé de toute pièce sur l’ancien jardin de la cure comprend une serre, une pergola, des bacs à jardiner. Des arbres ont été plantés… et une petite fontaine, alimentée par une source, viendra bientôt compléter l’ensemble et irriguer les plantations.»

Une chaufferie bois-pellets pour l’ensemble du bâtiment

« On est passé d’une chaudière gaz à un système bois-pellets. L’idée était vraiment de diminuer la facture chauffage, qui se trouve quasiment divisée par 5. On tenait à avoir une indépendance par rapport à l’énergie explique le maire. On brûle exclusivement le bois de la commune de Vadans, souvent des bois abandonnés ou laissés de côté par les affouagistes. Des paysagistes nous laissent également des bois qu’ils ont coupés. On n’a pas besoin de produire du bois, ce sont vraiment des excédents qui sont consommés par la chaudière. On a essayé de trouver une solution économique sachant que ça nous permet aussi de faire des économies sur le budget pour rembourser les emprunts engagés pour ces travaux ».

Accueil de Loisirs Sans Hébergement

Le chantier porté par la CCAPS est en cours d’achèvement. Les locaux qui ont une capacité d’accueil d’une cinquantaine d’enfants pourront en accueillir 70 à 80 dès le mois de juin. Ils comprennent une grande salle pour les activités, un espace restauration, un bureau pour la directrice, des sanitaires.