Jura. Zoom sur une maladie fréquente : les hémangiomes infantiles

Vous avez remarqué une masse sur ou dans la peau de votre enfant ? Très fréquents, les hémangiomes infantiles ne doivent pas être négligés par les parents. Rapide consultation avec Eve Puzenat du service de dermatologie du CHU de Besançon.

0
1167
Un hémangiome infantile. Crédit : Eve Puzenat.

Eve Puzenat, pourriez-vous nous expliquer ce que sont les hémangiomes infantiles ?

« Les hémangiomes infantiles sont des lésions vasculaires qui sont extrêmement fréquentes chez les enfants. Ils apparaissent après la naissance et peuvent grossir dans les mois qui suivent. L’évolution est dans 90% des cas favorable avec une régression lente des lésions vers l’âge de trois ou quatre ans.

Mais on peut quand même avoir des complications qui peuvent être liées, soit à des localisations à risque de la lésion (par exemple sur les paupières, la lèvre ou le nez), soit à des complications à type d’ulcération, soit à des complications esthétiques qui sont liées à la régression incomplète de la lésion qui peut laisser des séquelles esthétiques à l’endroit où l’hémangiome s’est développé. »

 

Très bien ! Et qu’est-ce que peut faire un parent s’il constate une masse d’allure vasculaire qui apparaît dans ou sur la peau de son enfant après la naissance ?

« Dès qu’il y a une lésion cutanée qui apparaît chez un enfant, il faut un avis médical ! Si c’est un hémangiome infantile, dans la majeure partie des cas il n’y a pas de prise en charge spécifique. Cependant, il ne faut pas hésiter à reconsulter s’il y a une croissance vraiment importante de la lésion, surtout s’il est localisé dans des zones à risque, comme le visage. Et reconsulter également rapidement en cas d’apparition de plaies ou de nécroses en regard de l’hémangiome infantile.

Certains hémangiomes infantiles nécessitent un traitement par voie orale. Ce traitement est d’autant plus efficace quand on le commence tôt. Tout l’enjeu est de parvenir à avoir un avis dermatologique ou pédiatrique au bon moment pour ces lésions quand elles nécessitent d’être traitées. »

 

Existe-t-il des terrains favorables ?

Oui ! Les hémangiomes infantiles sont très fréquents chez le nourrisson. Ils sont d’autant plus fréquents pour les enfants de sexe féminin, avec un accouchement un peu difficile. »

 

Si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à consulter un spécialiste.