Villes et Villages Fleuris : une troisième fleur pour Auxonne

Jeudi dernier, la région Bourgogne Franche-Comté organisait une cérémonie de remise de prix dans le cadre du label « Villes et Villages FLeuris », décerné en partenariat avec Côte-d’Or Attractivité. Auxonne est la seule commune du département à avoir obtenu une troisième fleur cette année.

0
414

Auxonne a reçu sa première fleur en 2013, la deuxième en 2015.
Aussi, cette troisième fleur, décernée tout juste un an après le trophée de la « Plus belle mairie fleurie de Côte-d’Or », est une véritable reconnaissance de la politique visant à renforcer l’attractivité, mais aussi de l’investissement des agents municipaux pour rendre le bourg agréable à vivre. Ils étaient d’ailleurs plusieurs à accompagner les élus à Dijon Congrexpo pour assister à la remise de prix.
Le label Villes et Villages Fleuris récompense les efforts de fleurissement des communes, mais pas seulement… Préservation de l’environnement et de la biodiversité ; présence du végétal en toute saison et aménagement des espaces paysagers en harmonie avec le patrimoine et l’identité de la commune ; propreté des espaces publics et mise en valeur du patrimoine bâti et végétal ; protection de la faune, de la flore et des ressources naturelles (gestion raisonnée de l’eau, choix des plantes, zéro-phyto, valorisation des déchets…) sont également des critères majeurs pour le jury qui détermine le nombre de fleurs attribuées à chaque commune.

La plus grande forêt communale de Bourgogne !

À Auxonne, les 11 500 plants annuels et la diversité botanique ont évidemment contribué à séduire le jury.
Tout comme la gestion de la plus grande forêt communale de Bourgogne (1432 hectares), avec la protection de chênes remarquables, la réfection de sentiers de randonnées et de mares…
Les récents travaux de revitalisation du centre-ville ont également facilité le passage de 2 à 3 fleurs, avec une Grande Rue végétalisée, la création de pistes cyclables sur le boulevard Pasteur et la désimperméabilisation des sols des parkings Bonaparte et Diligence, sous oublier prochainement celui de l’Hôtel de Ville. Les 670 mètres linéaires de voie piétonne ou partagée au centre-ville ont été remarqués…
La gestion de l’eau a également été très observée par le jury. L’installation de récupérateurs d’eau dans la cour des services techniques et l’objectif d’utiliser cette eau pour arroser les jardinières du pont de France et de la façade de la mairie, ainsi que pour remplir la balayeuse, ont été appréciés, tout comme le projet d’en installer d’autres prochainement.
Le travail réalisé avec Suez pour optimiser le rendement du réseau a été souligné (le rendement du réseau d’eau auxonnais dépasse les 90 %. Au niveau national, la moyenne est de 80 %, soit 20 % de l’eau perdue tout au long de l’année.)
Enfin, la mise en valeur du patrimoine bâti, en partie grâce à la réalisation de 8 vidéos filmées par drone cette année, fut vraisemblablement un atout majeur, dans la candidature d’Auxonne.