Vadans : un Biou fidèle à la tradition

0
87

Saint-Maurice, le saint patron de Vadans, était fêté dimanche dernier à l’occasion de la traditionnelle fête du Biou. Les fanfares des Jamois de Tourmont et des Play mobiles de Mesnay emmenaient le cortège composé des élus, des garde-fruits et des vignerons porteurs de la grappe. Les enfants des écoles étaient bien présents eux aussi, costumés et portant hottes et paniers garnis de raisins à déposer au pied de l’autel. Accueillie par le père Maurice Quéré, la grappe panachée de raisins blancs et noirs était bénie puis hissée dans le chœur de l’église. Après la cérémonie religieuse, une gerbe était déposée aux monuments aux morts puis les enfants chantaient La Marseillaise a cappella juste avant le traditionnel discours du maire.

Une large place est laissée aux enfants des écoles en ce jour de fête.

« Le Biou est l’occasion de se souvenir que depuis des siècles les vignerons présentent leur offrande dans cette église, le fruit de 4 saisons de travail, soulignait l’édile. Il rappelait la philosophie du vigneron « toujours refaire le même travail, quel que soit le résultat, aimer la terre, le soleil, la pluie, le chaud, le froid ; ne pas oublier que la nature ne donne rien gratuitement, qu’elle peut tout reprendre rapidement ; espérer le meilleur, s’attendre au pire, travailler quoiqu’il en soit, tabler sur une moyenne, se satisfaire, accepter de ne pas toujours gagner et être le garant de cette culture, de cette mémoire ». Un bel hommage rendu aux vignerons que le maire terminait par une citation deu tout nouveau roi d’Angleterre Charles III, en trois mots : « Respect, Devoir et Tradition ».