Deux jurassiennes ont retiré le 21 janvier leur père mourant (93 ans) des urgences de Lons, après qu’il ait passé la nuit sur un brancard. Qu’en sera-t-il après la suppression de la 2e ligne de Smur ?? Suppression qui désorganisera totalement le service, et engendrera au moins 40 morts par an sur un vaste secteur du Jura sud ont prévenu les urgentistes.

Durant une manifestation contre cette suppression, les urgentistes ont également fait état d’un décès survenu aux urgences le 21 janvier, “en raison d’une prise en charge non adaptée”.